Carnet

Colette RENARD

Colette RENARD 1 novembre 1924 - 6 octobre 2010
01/10/2015

Naissance : 1er novembre 1924 à Ermont (Val-d'Oise)

État civil : Colette RENARD était le nom d’artiste de la chanteuse et célèbre actrice française, Colette Lucie RAGET. Après des études de violoncelle, elle débuta sa carrière en tant que secrétaire, puis chanteuse dans l'orchestre de Raymond LEGRAND. Elle épousa ce dernier en 1960. Durant sa carrière, elle avait fait plusieurs fois l'Olympia, et Bobino. C’est lors de ses spectacles à cette dernière qu’elle partagea l’affiche avec Georges BRASSENS en 1976. La consécration vient en 1982, lorsqu’elle décrocha deux disques d'or. De plus, elle restera sans doute la dernière chanteuse qui avait une diction, une voix expressive et si particulière inspirée par les réalistes d'après-guerre.

Décès : 6 octobre 2010 à Milon-la-Chapelle (Yvelines)

  • Colette RENARD meurt à l'âge de 85 ans, des suites d'un cancer du cerveau qui lui fut diagnostiqué en 2006.
  • Elle est inhumée à Milon-la-Chapelle (Yvelines).
  • Yannick VELY de Pairs Match annonce son décès via l’article « Colette RENARD, « Plus belle la vie » en deuil ». Elle souligne que « Le Mistral ne sera plus jamais le même. Pour de nombreux téléspectateurs, le nom de Colette RENARD sera à jamais associé à ce personnage, « aux jugements à l’emporte-pièce », mais au « cœur généreux », qui se mêle « des affaires personnelles des uns et des autres » pour le plus grand plaisir des fans de la série populaire ».
  • La radio Europe 1 parle du décès de « L’actrice Colette RENARD, une véritable artiste touche-à-tout, musique, cinéma et récemment télévision ».
  • La chaine de Télé « France 2 » annonce sa disparition, tout en soulignant « Sa voix très expressive, son interprétation et sa diction en faisaient sans doute la dernière chanteuse populaire inspirée par les réalistes d'après-guerre ».
  • Le journal « 20 minutes » parla du décès de celle qui « était considérée comme une artiste populaire et le succès allant avec ».
  • Le ministre de la Culture Frédéric MITTERRAND, qui a rendu hommage à Colette BERNARD, a salué « l’une des interprètes les plus originales, les plus audacieuses, parfois les plus impertinentes de la chanson française...».
Ajouter un message