Carnet

Dominique BAGOUET

Dominique BAGOUET 9 juillet 1951 - 9 décembre 1992
01/10/2015

Naissance : 9 juillet 1951 à Angoulême.

État civil : Dominique BAGOUET est un danseur et chorégraphe français. Il fut considéré comme une grande figure de la danse contemporaine. Il fut également une effigie de la « nouvelle danse française ». Dominique BAGOUET effectua une formation en danse classique à Cannes, dans l’école de Rosella Hightower, et acquiert ses premiers contrats au Ballet du Grand Théâtre de Genève dirigé par Alfonso CATA. En 1976, il présente sa première chorégraphie, « Chansons de nuit », au Concours de Bagnolet et en obtient le premier prix.

Décès : 9 décembre 1992 à Montpellier.

Dominique BAGOUET est mort du sida à l’âge de 41 ans. Son décès est arrivé durant sa préparation pour sa prestation dans « Les Noces d’or », en l'honneur des 50 ans de mariage de ses parents.

  • Le lieu d’inhumation de Dominique BAGOUET n’a pas été communiqué à la presse.
  • L’année de sa mort a symbolisé la fin du jaillissement et de la formidable créativité de la nouvelle danse française.
  • Le décès de Dominique BAGOUET fut annoncé par le journal « Le Soir » le 11 décembre 1992 via l’article « La danse, à nouveau frappée par le sida » publié par Jean-Marie WYNANTS et archivé sur le site « Archives.Lesoir ».
  • Ce jour-là, Jean-Claude GALLOTTA consacre un article à la mort de Dominique BAGOUET sur le site « La Danse ».
  • L’association Les Carnets BAGOUET fut plus tard créée en mémoire danseur. L’association regrette la disparition de Dominique BAGOUET en 1992 à cause de la difficulté de la transmission de sa chorégraphie.
  • Treize ans après la mort du danseur, Marie-Hélène Rebois réalise un reportage sur « Les Noces d’or » que Dominique BAGOUET n’a pas pu achever suite à sa disparition.
  • Des années après sa disparition, plusieurs prestations ont été faites en hommage à Dominique BAGOUET.
  • Un square portant le nom de « Dominique BAGOUET » à Montpellier honore sa mémoire.

 

Ajouter un message