Carnet

Walter BONATTI

Walter BONATTI 22 juin 1930 - 13 septembre 2011
01/10/2015

L’alpiniste, guide de haute montagne, journaliste et photographe italien, Walter BONATTI est mort à Rome le 13 septembre 2011, emporté par un cancer à 81 ans. Il vient au monde à Bergame, le 22 juin 1930. Dès sa plus tendre enfance, il est fasciné par les cordées grimpant les aiguilles proches de chez lui. Un jour d'août 1948, il fait ses premiers pas dans l’alpinisme. En effet, un grimpeur lui propose de l'accompagner et un an plus tard, il affronte déjà des itinéraires prestigieux. Durant l'année 1953, il réalise plusieurs itinéraires au Lavaredo dans les Dolomites. Il obtient ensuite son brevet de guide et s'installe à Courmayeur.

·         France 3 annonce son décès en publiant l’article « Montagne : Walter BONATTI est mort ». Il est annoncé que « Walter BONATTI, véritable légende du monde de l'alpinisme, est mort à l'âge de 81 ans » tout en soulignant qu’« Alpiniste, guide de hautes montagnes... C'est un mythe qui vient de s'éteindre » et rappelant qu’il « a posé ses crampons et son piolet dans les plus belles voies et sur les plus hauts sommets des Alpes, et de l'Himalaya. Auteur d'exploits et de "premières" qui ont marqué toutes les générations de l'alpinisme, il aura été particulièrement touché par la polémique entourant son ascension du K2 en 1953 ».

·         Dans son article « Walter BONATTI, un mythe s'est éteint », Libération annonce que « L’Italien, symbole d’un alpinisme éthique et élégant, est mort mardi à 81 ans. Il avait participé à la première ascension du K2 ». L’article souligne aussi que « Comme un signe. Dimanche, la face ouest des Drus, où Walter BONATTI s’était illustré en 1955, s’est écroulée. Deux jours plus tard, l’Italien, mythe absolu de l’alpinisme, s’est éteint à 81 ans. Symbole de l’engagement extrême, de l’élégance et de l’éthique, il a succombé à un cancer ».

·         De son côté, La Croix annonce que « Le pionnier de l’escalade en solitaire et des grandes premières hivernales est mort à 81 ans » dans son article « Walter BONATTI, le maestro des sommets » relayant la triste nouvelle. De plus, il y est rapporté que « Dimanche dernier, deux jours avant la mort de l’alpiniste, la montagne a tremblé. Puis, dans un roulement de tonnerre, une partie du pilier BONATTI, du nom de cet Italien qui a gravi pour la première fois cette face des Drus, s’est écroulée ».

·         Par ailleurs, Le Point et L’Express intitulent « Italie : mort de Walter BONATTI, légende de l'alpinisme transalpin » leur article annonçant sa disparition. Les deux articles reviennent sur le parcours du défunt

Ajouter un message