Carnet

Jacques BREL

Jacques BREL 8 avril 1929 - 9 octobre 1978
01/10/2015

Naissance : 8 avril 1929 à Schaerbeek, une commune de Bruxelles (Belgique)

État civil : Jacques BREL est un célèbre auteur-compositeur-interprète, acteur et réalisateur francophone. D’origine belge, il est le fils de Romain BREL et de Lisette VAN ADORP. De son nom complet Jacques Romain Georges BREL, il est peu intéressé par l'école à l’exception des cours de français. De plus, il connaît une éducation austère entre collège catholique et scoutisme. C’est à 15 ans qu’il griffonne pour la première fois de longs poèmes et des nouvelles. Sa première troupe de théâtre, il le monte à seulement 16 ans. De 1947 à 1953, son père l’embauche dans la cartonnerie familiale « Vanneste & Brel », mais il songe déjà à une reconversion, soit en tant qu'éleveur de poules, soit en tant que cordonnier, soit comme chanteur. Le 1er juin 1950, il épouse Thérèse MICHIELSEN.

Décès : 9 octobre 1978 à Bobigny (France)

  • En 1974, on l'opère d'un cancer au poumon. Il prend sa retraite aux Îles Marquises. Puis en 1977, en dépit de sa maladie, il revient à Paris pour enregistrer son dernier 33 tours puis retourne aux Marquises. Mais début juillet 1978, son cancer du poumon s'aggrave. Il est alors évacué s’urgence en France métropolitaine, mais Jacques BREL meurt le 9 octobre 1978 à l'hôpital Avicenne de Bobigny.
  • Il est enterré le 14 octobre 1978 au cimetière d'Atuona aux Marquises, non loin de la tombe de Paul GAUGUIN.
  • En 1999, sa plaque mortuaire est à l'origine d'un différend entre la famille BREL et Maddly BAMY. Sa dernière compagne gagne le procès et obtient ainsi le droit de mettre sur la pierre tombale l'effigie de leurs deux visages tournés vers le soleil couchant.
  • Le quotidien québécois « La Presse » lui rend hommage avec l’article « Trente ans après sa mort, Jacques BREL toujours beau et vivant à la fois » afin de commémorer le 30ème anniversaire de son décès. Il y est rapporté que « « Les hommes prudents sont des infirmes », cette phrase de Jacques BREL résume le parcours de celui qui reste l'un des plus grands noms de la chanson francophone et le modèle de l'artiste excessif sur scène ». Un titre élogieux que la chaine de télévision RTL a repris pour son article paru sur son site web pour les 30 ans de sa mort.
  • La radio « France 24 » avec son article « 30 ans après, Jacques BREL n'est pas tout à fait mort » paru sur son site web, revient sur les manifestations qui ont été organisées pour les 30 ans de sa disparition.

Ajouter un message