Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Alpes et Midi
L'Aisne Nouvelle
L'Eclaireur Vimeu
L'Eveil de la Haute Loire
L'Hebdo des Savoie
L'Indépendant du Pas-de-Calais
La Nouvelle Abeille
Le Courrier Indépendant
Le Dauphiné Libéré
Le Journal des Flandres
Le Villefranchois
Les Nouvelles de Sablé L'Echo Fléchois
Liberté Le Bonhomme Libre
Paris Normandie
Vaucluse L'Hebdo

Robert MERLE

01/10/2015
Robert MERLE 28 août 1908 - 27 mars 2004
  • Naissance : le 28 août 1908 à TEBESSA (Algérie française).
  • État civil : Robert MERLE est un écrivain français. Robert fait ses études au Lycée Condorcet, Louis le Grand et Michelet à Paris. Il est licencié en philosophie et en anglais. En 1931, il enseigne à Cleveland dans l'état d’Ohio aux États-Unis avant de réussir brillamment l'agrégation d'anglais où il est reçu major en 1933. Il est ensuite Docteur ès lettres après une thèse sur Oscar Wilde, tout en enseignant aux Lycées de Bordeaux en 1934, Marseille en 1935 et Neuilly en 1936. Très proche du Parti Communiste Français, il s'en éloigne à la suite de l'invasion de l'Afghanistan par l'Union Soviétique. En outre, il a aussi écrit une Biographie de chef de Fidel CASTRO.
  • Décès : 27 mars 2004 à GROSROUVRE dans les Yvelines (France).

 

  • Robert MERLE est décédé à 92 ans des suites d’un infarctus du myocarde en son domaine de La Malmaison à GROSROUVRE (Yvelines). C’est son éditeur qui annonça sa mort et eut des répercussions jusqu’en Belgique comme le prouve l’article du quotidien « La Libre Belgique » annonçant sa mort. Cet article a été mis en ligne sur le site web du journal.
  • « Le Nouvel Observateur » annonça sa mort au travers d’un article intitulé « L'écrivain Robert MERLE est mort ». Sa vie, son parcours et ses œuvres y sont d’ailleurs relatés. L’article a ensuite été posté sur le site web du quotidien.
  • Le quotidien « Libération » en fait de même dans sa catégorie « CULTURE » via une colonne de Claire DEVARRIEUX. Elle le titre « Robert MERLE, dernier week-end » et n’oublie pas de rapporter sa vie, son parcours et la quasi-totalité des œuvres.
  • Ses cendres ont été déposées au cimetière d’Aiguillon auprès de sa mère Eugénie OLLAGNIÉ.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z