Carnet

Allain LEPREST

Allain LEPREST 3 juin 1954 - 15 août 2011
01/10/2015

Le chanteur et parolier français, Allain LEPREST s’est éteint le 15 août 2011 à Antraigues-sur-Volane (Ardèche). Né le 3 juin 1954 à Lestre (Manche), il passe son enfance à Mont-Saint-Aignan près de Rouen. Auteur de grande qualité, dans la lignée de la chanson poétique de tradition française, il écrit, interprète ses propres chansons. Accompagné pendant près de 10 ans par le pianiste Jean-Louis BEYDON, il sillonne France et alentours. Il est ensuite accompagné au piano par Nathalie MIRAVETTE, de 2000 à 2011, ou par Léo NISSIM, de 2004 à 2011.

·         Atteint d'un cancer des poumons, en rémission, il se suicide lors de ses vacances à Antraigues-sur-Volane.

·         Le 23 août 2011, il est inhumé au cimetière Monmousseau à Ivry-sur-Seine.

·         Libération publie l’article « Suicide du chanteur Allain LEPREST » afin de faire par de la triste information. Il y est annoncé que « L'artiste aux accents à la Ferré s'est donné la mort ce weekend ». Par ailleurs, le parcours de l’« auteur-compositeur à la voix rocailleuse dans la tradition poétique française » est survolé.

·         De son côté, Valérie LEHOUX de Télérama intitule « Allain LEPREST, un chanteur d'exception disparaît » son article. Elle y écrit « Il était l'un de plus grands auteurs et interprètes de la chanson française. Méconnu du grand public, mais adoré de ses pairs, Allain LEPREST est mort. Il avait 57 ans. Pour ceux qui savaient la beauté de son verbe et la force de sa voix, un monument s'est effondré. Il façonnait depuis plus de vingt-cinq ans une chanson d'exception, qui alliait la virtuosité de l'écriture à la limpidité des sentiments. Une poésie, digne des recueils reliés, qui touchait droit au cœur ».

·         Dans son article « Le chanteur Allain LEPREST s'est donné la mort », Le Parisien annonce que « Sa voix rocailleuse ne résonnera plus. Le chanteur Allain LEPREST s'est donné la mort dans la nuit de dimanche à lundi à Antraigues (Ardèche), terre de Jean Ferrat, son éternel ami et mentor » tout en revenant sur la carrière de l’« auteur-compositeur dans la tradition poétique française ».

·         La Croix annonce son décès par « Aujourd’hui, Allain LEPREST, chanteur à la voix rocailleuse et aux textes mélancoliques, est parti avec ses deux ailes, nous laissant plus que jamais nus. Restent les mots, la voix et l’émotion, toujours intacte. Malgré l’admiration de ses pairs et la reconnaissance de la profession, Allain LEPREST était l’un des secrets les mieux gardés de la chanson française » dans son article « Allain LEPREST, chanteur à voix nue, s’est donné la mort ». 

Ajouter un message