Carnet

Katerina GOLUBEVA

Katerina GOLUBEVA 9 octobre 1966 - 14 août 2011
01/10/2015

L’actrice russe Katerina GOLUBEVA nous a quittées le 14 août 2011 à Paris. Elle vient au monde à Leningrad en URSS, le 9 octobre 1966. Elle étudie à l'Institut national de la cinématographie. Elle est révélée par le réalisateur lituanien Sharunas BARTAS et avec lequel elle coécrit le scénario du film « A Casa en 1997 ». Notons qu’elle a tourné dans de nombreux films d'auteur, notamment français, de Claire DENIS et Leos CARAX dont elle était devenue la compagne. Elle est mère de trois enfants.

·         Le samedi 20 aout 2011, elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise.

·         Le film « Holy Motors » de Leos CARAX, sorti en juillet 2012, dans lequel joue leur fille Nastya GOLUBEVA-CARAX, lui est dédié.

·         Jean-Marc LALANNE des inRocKuPtibles publie l’article « Katerina GOLUBEVA : disparition d’une actrice mystérieuse et fêlée » afin de faire part de sa disparition. Il annonce que « L’actrice lithuanienne Katerina GOLUBEVA est morte le 14 août. Elle avait 44 ans » tout en soulignant qu’« Avec la belle Katerina GOLUBEVA, c’est un peu du souffle des déserts lithuaniens, leur aridité et leur immensité muées en questionnement métaphysique, qui dévala le cinéma français à partir du milieu des années 90. À la fois débraillée et altière, mystérieuse et fêlée, telle une rémanence de Nico dans La cicatrice intérieure, elle fascinait simplement en déambulant dans les scénographies très concertées de l’esthète de Lituanie ».

·         De son côté, Libération intitule « Décès de l'actrice Katerina GOLUBEVA » son article relayant l’annonce de sa mort. Il y est écrit que « L’actrice russe Katerina GOLUBEVA, qui a tourné dans une quinzaine de films d’auteur, notamment français comme Pola X de Leos CARAX aux côtés de Guillaume DEPARDIEU, est décédée à l’âge de 44 ans ». De plus, la carrière de « l’actrice aux yeux bleus clairs et à la présence envoûtante, mélancolique et lumineuse » est rapporté tout au long dudit article.

·         Dans son article « Décès de Katerina GOLUBEVA, icône trop rare du cinéma », Jacques MORICE de Télérama souligne « Sa beauté fantomatique ayant illuminé les films de CARAX ou BARTAS. Elle était une actrice rare, qui disparaissait et réapparaissait de temps à autre dans le cinéma français » tout en annonçant sa disparition par « L'actrice d'origine russe Katerina GOLUBEVA est morte à 44 ans ». Tandis que France Soir évoque que « L'actrice d'origine russe Katerina GOLUBEVA est morte. Elle avait 44 ans » tout en soulignant que « L'annonce aura été aussi discrète que l'actrice. Son nom est peut-être inconnu du grand public. Son visage sans doute un peu moins. Resteront alors des images, ce visage envoûtant, teint de porcelaine et yeux d'un bleu profond. Et ses rôles, rares, mais puissants » dans son article « Katerina GOLUBEVA est morte ».

Ajouter un message