Carnet

Louis-François LEJEUNE

Louis-François LEJEUNE 3 février 1775 - 29 février 1848
01/10/2015

Naissance : 3 février 1775 à Strasbourg

État civil : De son nom complet Louis-François baron LEJEUNE est un célèbre peintre, graveur et général français de la période du Premier Empire. Passionné de peintre, il est élève de Pierre-Henri de VALENCIENNES. En 1792, il laisse ses études de peinture au profit d’une carrière militaire. C’est ainsi qu’il s’enroule comme volontaire dans la compagnie des Arts de Paris. En 1798, il est appelé au dépôt de la guerre et réussit brillamment ses examens. C’est ainsi qu’il voit nommé capitaine adjoint au corps du génie. Plusieurs fois blessé, il est démobilisé en novembre 1813. Fraichement reformé, il revient à son premier amour, la peinture. Le 2 septembre 1821, il se marie avec Louise CLARY qui lui donne un fils Edgar LEJEUNE.

Décès : 29 février 1848 à Toulouse

  • Louis-François LEJEUNE est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 73 ans.
  • Il est inhumé au Cimetière du Père-Lachaise.
  • Son nom est gravé sur l'Arc de triomphe.
  • Bastien STISI du magazine L’Histoire publie l’article « Louis François LEJEUNE, « reporter de guerre » » à l’occasion de la rétrospective de son œuvre organisée au château de Versailles du 14 février au 13 mai 2012. Il souligne que « le peintre arpente les champs de bataille d’une Europe ensanglantée par les furies révolutionnaires et impériales, dans une main un fusil chargé, dans l’autre un crayon soigneusement taillé durant 20 ans ».
  • Yves JAEGLÉ du Parisien avec son article « Un général peignait ses batailles » souligne que l’exposition « les Guerres de Napoléon » réunit des tableaux signés par « un extraordinaire personnage : Louis-François Lejeune (1775-1848), général et peintre de l’empereur, qui s’est battu de marengo à Moscou tout en installant son chevalet entre deux charges ».
  • Toujours dans la même optique, le journal « Le Figaro » publie l’article « Les Guerres de Napoléon. Louis François LEJEUNE, général et peintre » pour cette même occasion. 

Ajouter un message