Carnet

Charles de GAULLE

Charles de GAULLE 22 novembre 1890 - 9 novembre 1970
01/10/2015

Naissance : 22 novembre 1890 à Lille

État civil : Charles De GAULLE est un célèbre général et homme d'État français. De son nom complet, Charles André Joseph Pierre-Marie De GAULLE, fils de Jeanne MAILLOT et d'Henri De GAULLE, professeur de lettres, d'histoire et de mathématiques, est issu d'une famille catholique résidant à Paris. Il effectue une partie de ses études primaires à l'école des Frères des écoles chrétiennes de la paroisse Saint-Thomas-d'Aquin. En pleine crise politico-religieuse, il poursuit ses études chez les jésuites français en Belgique au collège du Sacré-Cœur installé au château d'Antoing. En 1908, il intègre l'École militaire de Saint-Cyr, après avoir fait ses classes préparatoires au prestigieux collège privé catholique Stanislas à Paris. Le 7 avril 1921, il épouse Yvonne VENDROUX dans l'église Notre-Dame de Calais. Ils ont trois enfants : Philippe, Élisabeth et Anne De GAULLE.

Décès : 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises en Haute-Marne

  • Le 9 novembre 1970, comme à son habitude, le Général entame une partie de patience. À 19 h 10, il est pris d'un malaise causé par une rupture d'anévrisme. Charles De GAULLE décède à 79 ans, vingt minutes plus tard.
  • La nouvelle de son décès n'est rendue publique que le lendemain par une brève allocution télévisée du président Georges POMPIDOU. Il déclare que : « la mort de De GAULLE, laisse « la France veuve ». C’est l'occasion de prendre la mesure du rôle qu'il a joué dans l'histoire de France, ainsi que dans l'histoire de l'Europe et du monde. Promettons à la France de n'être pas indignes des leçons qui nous ont été dispensées, et que, dans l'âme nationale, De GAULLE vive éternellement ». 
  •  Dans son testament, rédigé en 1952, il écrit : « Je veux être enterré à Colombey. À mes obsèques, ni présidents, ni ministres, ni n’importe quels autres représentants de quelconque assemblée. Seules les armées françaises, mais par une participation très modeste... et les Compagnons de la Libération sont autorisés à assister. Sur ma tombe : Charles de Gaulle, 1890-... Rien d’autre. Je déclare refuser d'avance toute distinction, promotion, dignité, citation, décoration, qu'elle soit française ou étrangère. Si l'une quelconque m'était décernée, ce serait en violation de mes dernières volontés ».
  • Le 12 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, ses obsèques ont lieu en présence d'une foule nombreuse et d'une délégation des armées françaises.
  • Au même moment, à Paris, une messe à sa mémoire est célébrée en la Cathédrale Notre-Dame en présence de nombreux chefs d'États étrangers.
  • À Colombey-les-Deux-Églises, sa dépouille est transportée sur un engin blindé de reconnaissance vers la petite église, en présence de sa famille, des Compagnons de la Libération et des habitants de son village.
  • Il est inhumé au cimetière Colombey-les-Deux-Églises auprès de sa fille Anne, avec une simple inscription sur sa tombe, « Charles de GAULLE 1890-1970 ».
Ajouter un message