Carnet

Philippe LEMAIRE

Philippe LEMAIRE   1934 - 8 juillet 2011
01/10/2015

L’avocat pénaliste et célèbre abolitionniste français, Philippe LEMAIRE décède à 77 ans, le 8 juillet 2011 à Paris. Né en 1934, il est petit-fils et fils d'avocats. En effet, il est le fils du bâtonnier Jean LEMAIRE qui avait défendu Maréchal PÉTAIN lors du procès de l'ancien chef de l'État français. Il embrasse naturellement la carrière et s'illustre, en 1972, lors du procès très médiatique de Roger BONTEMS, dont il est le conseil, et de Claude BUFFET. Mais les deux mutins de la prison de Clairvaux sont finalement guillotinés, le 28 novembre 1972, en présence des avocats Philippe LEMAIRE, Robert BADINTER, Rémy CRAUSTE. À partir de cette date, ces avocats deviennent les adversaires acharnés de la peine de mort jusqu'à l'abolition, en 1981.

·         La Croix publie l’article « Mort de Me Philippe LEMAIRE, avocat de la famille ERIGNAC et abolitionniste historique » pour annoncer son décès. L’article rapporte que « L’avocat de la famille ERIGNAC est décédé vendredi des suites d’une longue maladie. Il n’avait pas pu aller au bout du troisième procès d’Yvan COLONNA, qui s’est tenu à Paris au mois de mai dernier » et rappelle que « Me Philippe LEMAIRE a été dans les années 1970 une figure de la lutte contre la peine de mort »

·         De son côté, L’Express intitule « Décès de Me LEMAIRE, abolitionniste historique et avocat des ERIGNAC » son article annonçant sa disparition. Il y est souligné que « Me Philippe LEMAIRE, décédé vendredi, fut une grande voix du barreau de Paris, avocat de la famille ERIGNAC après avoir été celui de Roger BONTEMS en 1972, défense qui en a fait un des champions du combat pour l'abolition de la peine de mort ».

·         Dans son article « Décès de Me Philippe LEMAIRE, avocat de la famille ERIGNAC » relayant la triste nouvelle, Le Point rappelle qu’« Âgé de 77 ans, il représentait la veuve et les enfants du préfet Claude ERIGNAC depuis l'assassinat du haut fonctionnaire en Corse en 1998, mais, hospitalisé, n'avait pu être présent lors du dernier procès d'Yvan COLONNA qui s'est tenu du 2 mai au 20 juin, devant la cour d'assises spéciale de Paris ».

Ajouter un message