Carnet

Guillaume DUSTAN

Guillaume DUSTAN 28 novembre 1965 - 3 octobre 2005
01/10/2015

Naissance : 28 novembre 1965 à Paris.

État civil : Guillaume DUSTAN, de son vrai nom William BARANES, est un écrivain et éditeur français. Il est également un magistrat. Son œuvre littéraire concernait essentiellement l’autobiographie et l’autofiction. Le thème de ses œuvres était en grande partie centré sur la pratique et la problématique de l'homosexualité. Il traitait également des essais et une littérature expérimentale.

Décès : 3 octobre 2005 à Paris.

  • Le journal Le Nouvel Observateur a indiqué que l’annonce de la mort de cet écrivain est quelque peu retardée, car ce n’est que le 10 octobre 2005 que sa disparition est annoncée.
  • La publication d’un article sur la page d’actualité du site Têtu confirme la disparition de Guillaume DUSTAN le 10 octobre 2005. Selon l’auteur, il est mort d'une intoxication médicamenteuse involontaire.
  • Le 11 octobre 2005, le journal Le Monde a déclaré dans l’article « Ce qui reste d'un écrivain » qu’il a été retrouvé mort chez lui.
  • Robby's blogue du site Maltete, en annonçant la mort de l’écrivain, l’a considéré comme la « figure de l'underground parisien ».
  • Clerc THOMAS a rendu hommage à Guillaume DUSTAN dans son article « Mon cœur est mort », publié par La Libération le 20 octobre 2005. Il a évoqué que l’écrivain était l'un des plus forts de la littérature contemporaine.
  • Érik REMES a réagi à la mort de Guillaume DUSTAN dans une publication de Gayromandie le 24 octobre 2005. Il lui a rendu hommage en affirmant que la place qu’il tenait était essentielle dans la création littéraire et politique.

Ajouter un message