Carnet

Steve JOBS

Steve JOBS 24 février 1955 - 5 octobre 2011
01/10/2015

Naissance : 24 février 1955 à San Francisco

État civil : De son vrai nom Steven Paul JOBS est un célèbre entrepreneur et inventeur américain. Il est largement reconnu comme un visionnaire et un des pionniers de la révolution de l'ordinateur personnel. Fils d'un père d'origine syrienne étudiant en sciences politiques, Abdulfattah « John » JANDALI et de Joanne Carole SCHIEBLE, qui ne sont à l'époque pas mariés, le nouveau-né est confié à l’adoption. Il est alors adopté par Paul Reinhold JOBS et sa femme Clara HAGOPIAN. C’est son père qui lui inculque les rudiments d'électronique, tout comme à se servir de ses mains, tandis que sa mère lui apprend à lire avant qu'il aille à l'école. Il effectue alors ses études à la Monta Loma Elementary à Mountain View puis la Crittenden Middle School. Par la suite, il le poursuit à la Cupertino Middle School puis à la Homestead High School à Cupertinoa et à la Reed College à Portland dans l'Oregon.

Décès : 5 octobre 2011 à son domicile de Palo Alto en Californie

  • En 2003,  une forme rare de cancer pancréatique lui est détectée. Après des années de lutte et plusieurs hospitalisations, Steve JOBS décède à 56 ans, à son domicile de Palo Alto. Il rend l’âme à cause d’un arrêt respiratoire, engendré par les complications et la récidive de son cancer pancréatique neuroendocrinien.
  • Le 7 octobre 2011, ses obsèques se déroulent lors d'une petite cérémonie privée dont les modalités n'ont pas été révélées en respect envers la famille JOBS.
  • Le Parisien annonce son décès via un article intitulé « Mort à 56 ans de Steve JOBS, le père d'Apple ». L’article revient sur l’incroyable parcours du « Chef d'orchestre de tous les succès d'Apple ».
  • Le Monde évoque la disparition de « l'ex-patron visionnaire d'Apple » dans son article relayant l’annonce de son décès. Alors que Guillaume GRALLET du Point parle de la mort de « Celui qui, après le Macintosh, a changé la donne de la musique (iPod), de la téléphonie (iPhone) et de la télévision (iPad) ».
  • De son côté, France Soir annonce que « la mort de Steve JOBS met un terme à cinquante-six ans d’innovation » dans son article annonçant son décès.
  • Tandis que Fabrice ROUSSELOT de Libération avec son article « La mort de Steve JOBS, iCréateur » souligne que « D’Apple, il était le visionnaire, le génie, dont chacune de ses annonces était attendue par tout le monde de la High Tech comme une nouvelle innovation capitale ».
Ajouter un message