Carnet

Ahmed BEN BELLA

Ahmed BEN BELLA 25 décembre 1916 - 11 avril 2012
01/10/2015

Naissance : 25 décembre 1916 à Marnia, en Algérie

État civil : Ahmed BEN BELLA est un homme d'État algérien. Il est plus connu comme étant le premier président de l’Algérie indépendant. Il est aussi un des neuf « chefs historiques » du Comité révolutionnaire d'unité et d'action (CRUA), futur Front de libération nationale (FLN), parti indépendantiste algérien. À noter qu’il est d’ascendance marocaine par ses parents, des petits paysans émigrés de la région de Marrakech. Il effectue ses études secondaires à Tlemcen. De plus, il pratique le football dans sa ville natale. Une passion qui l’amène a joué pour l'olympique de Marseille lors de la saison 1939-1940 et aussi pour l'équipe de France militaire alors qu'il était sous officier, durant la Seconde Guerre mondiale.

Décès : 11 avril 2012 à Alger

  • Après une évacuation d’urgence dans un hôpital parisien, le 4 janvier 2012, Ahmed BEN BELLA décède à 95 ans, le 11 avril 2012, à son domicile familial à Alger.
  • À l’annonce de son décès, le gouvernement algérien décrète un deuil national de huit jours.
  • Le 13 avril 2012, il est inhumé au carré des Martyrs du cimetière El-Alia, à Alger.
  • Le 16 avril 2012, le président de la République algérienne Abdelaziz BOUTEFLIKA annonce la publication d'un décret renommant l'aéroport d'Oran : « Aéroport international d'Oran Ahmed BEN BELLA », en hommage.
  • L’Express annonce son décès via l’article intitulé « Décès d'Ahmed BEN BELLA, premier président de l'Algérie ». L’article revient sur un pan de son parcours : sa carrière politique.
  • Le Point annonce le décès d’une « figure surprenante, qui, avant de s'illustrer dans la lutte armée, avait joué aussi un an pour l'Olympique de Marseille et pour l'équipe de France militaire » dans son article annonçant sa disparition. L’article révèle que « le premier président de l'Algérie indépendante, BEN BELLA n'aura pas eu le temps de voir les 50 ans de la République algérienne ». 
  • Pour sa part, Jean DANIEL du Nouvel Observateur annonce la disparition « d'un mythe exemplaire et comparable à ceux d'Abdel NASSER et de Fidel CASTRO ». Alors qu’Isabelle MANDRAUD du Monde parle de la disparition d’un « héros de l'indépendance algérienne à l’étrange destinée, qui ne verra pas son pays, célébrer, le 5 juillet, le cinquantième anniversaire de son indépendance, tout comme il n'a pas vécu les combats pour y parvenir ». Et que Patrick BÈLE du Figaro évoque la mort d’un « combattant infatigable de l'indépendance de l'Algérie et de la cause arabe ».
  • De son côté, Marie VERDIER de La Croix annonce que « Ahmed BEN BELLA, le symbole de l’indépendance algérienne, s’est éteint ». 
Ajouter un message