Carnet

Angelo DUNDEE

Angelo DUNDEE 30 août 1921 - 1 février 2012
01/10/2015

Naissance : 30 août 1921 à Philadelphie

État civil : Angelo DUNDEE est un célèbre entraineur de boxe anglaise américain. Il est connu pour avoir travaillé avec Muhammad Ali. Il a aussi travaillé avec 15 autres champions de monde de boxe, dont George FOREMAN. Il est une figure emblématique du monde de la boxe. Il a été élu membre de l'International Boxing Hall Of Fame en 1992. Après s'être retiré de la compétition, il intervient comme commentateur ou expert pour des émissions et des reportages sur la boxe. En 2005, il enseigne à Russell CROWE comment interpréter le champion de boxe Jimmy BRADDOCK, pour le film Cinderella Man.

Décès : 1er février 2012 à Tampa en Floride

  • Angelo DUNDEE décède à 90 ans d'une crise cardiaque alors qu'il se reposait après être sorti d'un hôpital où il avait été admis en raison de la formation d'un caillot de sang.
  • Le journal L’Équipe annonce son décès avec son article intitulé « Angelo DUNDEE n'est plus ». La carrière et le parcours du « coach devenu une figure éternelle de la boxe, le meilleur ambassadeur de la boxe et le plus grand bienfaiteur de ce sport » est rapporté tout au long de l’article. 
  • Sur son site web Eurosport, annonce la disparition de la « figure de la boxe devenue célèbre en restant l'entraîneur de Mohamed Ali pendant plus de deux décennies » dans son article « Décès d'Angelo DUNDEE ». L’article lui rend hommage par « C'est une figure majeure du noble art qui s'est éteinte. Mohamed Ali a perdu son mentor. Angelo Dundee, entraineur mythique d'Ali, n'est plus ».
  • Lionel FROISSART de Libération avec son article « Angelo DUNDEE, entraîneur d’Ali, jette sa dernière serviette » annonce son décès. Il relaye l’annonce avec « Après Joe FRAZIER, l’un de ses plus redoutables adversaires, Mohamed Ali vient de voir disparaître Angelo DUNDEE, son entraîneur de toujours. L’Américain s’est éteint, victime d’un arrêt cardiaque. Un cœur qu’il devait pourtant avoir solidement accroché pour avoir supporté pendant plus de vingt ans les frasques et excentricités de son boxeur vedette ».
  • L’Ouest France évoque la disparition du « mythique entraîneur de boxe qui avait eu sous ses ordres les plus grands, Mohamed Ali, mais aussi Sugar Ray LEONARD » dans son article relayant l’annonce de sa disparition.
Ajouter un message