Carnet

Françoise CACHIN

Françoise CACHIN 8 mai 1936 - 5 février 2011
01/10/2015

L’historienne de l'art et conservateur de musée français, Françoise CACHIN s’est éteinte le 5 février 2011 à Paris, emporté à 74 ans par une amylose. Elle vient au monde le 8 mai 1936. Elle est la fille du pédiatre Charles CACHIN et de son épouse Ginette SIGNAC. Elle fait ses études à l’Institut d’art et d’archéologie sous la direction d’André CHASTEL. Reçue au concours de conservateur des Musées de France, elle est de 1969 à 1978, conservateur au Musée national d'art moderne, d’abord au palais de Tokyo à Paris, puis au centre Georges-Pompidou où elle dirige le service de documentation.

·         VINCENT NOCE de Libération rapporte son décès en publiant l’article intitulé « Disparition de Françoise CACHIN ». Il y souligne que « C'était une amie, une amie de Libération, une grande dame qui a imprimé sa marque aux musées français. Françoise CACHIN est décédée vendredi soir à Paris, à 74 ans. Elle avait été la fondatrice et la première directrice du musée d'Orsay, dans un monde toujours peu enclin à admettre les femmes à de tels postes ».

·         Pour sa part, La Croix publie l’article « Françoise CACHIN, une grande voix de la culture s'éteint » afin de faire part de sa disparition. L’article rappelle que « Directrice d'Orsay, puis des musées de France, la petite fille de Paul SIGNAC défendait avec passion les collections publiques » et souligne que « C'était une femme libre au caractère bien trempé. Elle avait fini par le payer au prix fort. En 2007, pour avoir cosigné une tribune dans Le Monde dénonçant le projet de Louvre-Abou Dhabi sous le titre « Les musées ne sont pas à vendre », Françoise CACHIN avait été brutalement évincée par le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de VABRES, de la Commission des acquisitions des musées nationaux puis de la présidence de Frame, l'association de musées franco-américains qu'elle avait créée. Un coup bas qui avait laissé cette femme terriblement meurtrie, au terme d'une brillante carrière menée tout entière au service des musées français ».

·         Dans son article intitulé « Françoise CACHIN. L’âme des Musées de France », Lucie DANCOING de Paris Match rapporte qu’« elle était l’âme des Musées de France. Françoise CACHIN, directrice honoraire des Musées de France, est décédée dans la nuit de vendredi à samedi. Elle avait 74 ans ». De son côté, L’Express survole son parcours tout au long de son article intitulé « Décès de Françoise CACHIN, « grande dame des musées » » rapportant sa disparition.

Ajouter un message