Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Net Infos
Haute-Provence Info - L'Action Paysanne
L'Echo Béarnais
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Echo Le Régional
L'Essor Sarladais
L'Essor Savoyard
L'Indépendant du Pas-de-Calais
L'Observateur de l'Avesnois
La Haute Saintonge
Le Journal de l'Orne
Le Républicain Lorrain
Les Alpes Mancelles Libérées
Les Sables Vendée Journal
Vaucluse Matin

Mike KELLEY

01/10/2015
Mike KELLEY 27 octobre 1954 - 31 janvier 2012

Naissance : 27 octobre 1954 à Détroit

État civil : Mike KELLEY est un célèbre plasticien et performeur américain. Il vient au monde au sein d’une famille prolétaire. Il est le fils d’un technicien de maintenance d’une école publique et d’une cantinière de l’usine Ford. Il grandit bercé par la scène musicale locale. Après ses études à l’Université du Michigan, il déménage à Los Angeles et intègre le California Institute of the Arts en en 1978. Il commence alors à travailler sur plusieurs projets. Pour ce faire, il utilise le dessin, la peinture, la sculpture, l'écriture et la performance.

Décès : 31 janvier 2012 à Los Angeles

  • Mike KELLEY est retrouvé mort chez lui à Los Angeles. Il avait 57 ans. Assez lunatique en temps normal, mélancolique depuis des mois et fortement ébranlé par une rupture sentimentale, il s’est donné la mort en associant gaz et somnifères.
  • Valérie DUPONCHELLE du Figaro avec son article « Mike KELLEY, la mort du « Marcel DUCHAMP californien » » annonce son décès. L’article livre que « l'artiste phare de la scène californienne s'est donné la mort chez lui à Los Angeles. La nouvelle de sa mort a sidéré le monde de l'art contemporain ».
  • Yann PERREAU de Libération l’annonce via l’article intitulé « Mike KELLEY, stop et en gore ». L’article révèle « Influence majeure de l’art contemporain, le performeur et plasticien californien se serait suicidé à 57 ans. Sa mort résonne comme un coup de tonnerre dont on commence à peine à mesurer l’amplitude. Profondément autobiographique, l’œuvre de KELLEY est à l’image de sa vie : protéiforme, radicale, extrême, poétique ».
  • De son côté, Céline PIETTRE de Première le fait au travers de l’article « Décès de Mike KELLEY : la chute d'un enfant terrible ». Elle annonce que « Le règne de Mike KELLEY, l'un des artistes contemporains les plus influents de la côte ouest des États-Unis et, osons le dire, de la deuxième moitié du XXe siècle, s'est achevé hier, dans la chambre de sa maison de Los Angeles, à l'âge de 57 ans ».
  • Le Magazine Gala annonce « la fin tragique de l’artiste américain, l'un des artistes les plus talentueux de sa génération ». 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z