Carnet

Davy JONES

Davy JONES 30 décembre 1945 - 29 février 2012
01/10/2015

Naissance : 30 décembre 1945 à Manchester

État civil : Davy JONES est le nom d’artiste du célèbre chanteur, acteur et scénariste britannique, David Thomas JONES. Il est plus connu comme étant membre du groupe pop-rock américain The Monkees. Sa carrière artistique, il le commence très tôt. En effet, à seulement 11 ans, il commence une carrière d'acteur dans le soap opera britannique « Coronation Street ». Cependant, à 14 ans suite au décès de sa mère, il arrête la télévision et ses études et devient jockey. Il a été marié 3 fois. En janvier 1968, il épouse Linda HAINES qui lui donne deux filles : Talia Elizabeth et Sarah Lee JONES. Divorcé en 1975. Le 24 janvier 1981, il épouse Anita POLLINGER qui lui donne aussi deux filles : Jessica Lillian et Annabel Charlotte JONES. De nouveau divorcé en 1996, il épouse sa dernière femme Jessica PACHECO, le 30 août 2009.

Décès : 29 février 2012 à Indiantown, Floride

  • Dans la matinée du 29 février 2012, Davy JONES est retrouvé souffrant d’une douleur à la poitrine et un problème a respiré. Il est alors transporté d’urgence au Martin Memorial South Hospital de Stuart en Florida, où son décès est prononcé quelques instants plus tard. Il est mort à 66 ans, d’une crise cardiaque des suites d’une athérosclérose.
  • Le mercredi 7 mars 2012, ses obsèques sont célébrées à l’Holy Cross Catholic Church d’Indiantown en Floride, lors d’une cérémonie intime. Le 10 mars 2012, une cérémonie publique est célèbre en sa mémoire à Beavertown en Pennsylvanie, près de l’église qu’il a achetée de son vivant.
  • Le Monde annonce son décès avec l’article intitulé « Davy JONES, membre des Monkees, premier boys band de l'histoire, est mort ». L’article rapporte que le « groupe a été monté alors que la beatlemania battait son plein aux États-Unis ».
  • De son côté, le site web Purepeople.com l’annonce via l’article « Davy JONES, l'idole des Monkees, est mort... ». L’article annonce le décès d’un « chanteur au charme certain, le plus populaire des Monkees ».
  • Le Figaro évoque la disparition du « chanteur anglais des Monkees, groupe de rock emblématique des années 60 ».
  • Clément MATHIEU de Paris Match avec son article « Davy JONES, la disparition d'une idole des jeunes » souligne qu’« il incarnait à lui seul l’esprit des Monkees. Aujourd’hui, les dames pleurent le beau gosse du groupe, et tous, le plus charismatique de ses membres ».
  • Le Metro France intitule son article « Davy JONES : good bye Mr. Monkee » son article annonçant son décès, tandis que Voici opte pour « Un Monkee n’est plus » et Gala « Davy JONES quitte sa vie de Monkees ».

Livre d'Or

Ajouter un message