Carnet

Marie COLVIN

Marie COLVIN 12 janvier 1956 - 22 février 2012
01/10/2015

Naissance : 12 janvier 1956 à Astoria dans le Queens

État civil : Marie COLVIN est une célèbre journaliste américaine. Elle est connue comme une spécialiste du monde arabe. Elle a grandi à Long Island dans l’état de New York. Elle effectue ses études au lycée d’Oyster Bay puis à l’université d’Yale. Elle y décroche un bachelor's degree en anthropology en 1978. Elle embrasse par la suite une carrière journalistique. Elle perd son œil gauche lors d’un reportage au Sri Lanka en 2001. Elle est victime d’un éclat de grenade. Elle s’est mariée deux fois avec le journaliste Patrick BISHOP, mais les deux mariages se soldent par un divorce. Puis, elle épouse le journaliste Juan Carlos GUMUCIO.

Décès : 22 février 2012 à Homs

  • Correspondante de la révolution syrienne pour le journal britannique du Sunday Times, elle entre clandestinement en Syrie. Marie COLVIN est morte à l’âge de 56 ans lors du pilonnage par les forces armées syriennes, d’une maison transformée en centre de presse dans le quartier rebelle de Baba Amr.
  • Après l’attaque et faute de pouvoir conserver sa dépouille, le 27 février 2012, elle est inhumée par les rebelles dans le cimetière Baba Amr.
  • Le 12 mars 2012, ses obsèques sont célébrées à Oyster Bay, New York.
  • Le cercueil de la journaliste est arrivé à l'Église catholique Saint Dominique au son d'une cornemuse.
  • Par la suite, elle est crématisée lors d'une cérémonie privée. À noter qu’une veillée funéraire avait déjà eu lieu samedi 7 mars et dimanche 8 mars au funérarium d'Oyster Bay.
  • Le Monde annonce sa mort au travers de l’article intitulé « Mort de Marie COLVIN, journaliste de guerre américaine ». L’article rapporte qu’en tant que « Correspondante de guerre, spécialiste du monde arabe, elle avait couvert de nombreux conflits autour du monde, récemment en Tunisie, en Égypte et en Libye ».
  • À l’occasion du rapatriement de son corps en France, Le Nouvel Observateur publie l’article « Le corps de Marie COLVIN est arrivé en France ». L’article rapporte le déroulement de l’arrivée de sa dépouille mortelle et qui sera par la suite remise à l’ambassade américaine à Paris.
  • Alfred de MONTESQUIOU de Paris Match lui rend hommage avec son article « Marie COLVIN. Elle était « La pirate » ». Il y écrit « Grand reporter et correspondante de guerre au « Sunday Times », Marie COLVIN, 56 ans, était une journaliste d’exception. Difficile pour un reporter de ne pas la connaître. Une très grande journaliste, une très grande dame nous a quittés ».

Livre d'Or

Ajouter un message