Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Hebdo de l'Ardèche
L'Agglo-Rieuse
L'Eveil de Pont-Audemer
L'Hebdo des Savoie
La Croix du Nord
La Dépêche du Midi
La NRCO
Le Courrier des Yvelines
Le Journal de Ham
Le Journal de Saone et Loire
Le Limouxin
Le Petit Bleu du Lot et Garonne
Les Nouvelles de Saone-et-Loire
Messager Le Faucigny
Monaco Matin

Jock HOBBS

01/10/2015
Jock HOBBS 15 février 1960 - 13 mars 2012

Naissance : 15 février 1960 à Christchurch

État civil : De son vrai nom Maurice James Bowie HOBBS est un célèbre joueur de rugby à XV. Notons qu’il a joué avec l'équipe de Nouvelle-Zélande évoluant au poste de troisième ligne aile. Il effectue sa scolarité au Christ's College où il joue avec l'équipe première de l'établissement. Il fait ses débuts en championnat des provinces (NPC) en 1981 avec l'équipe de Canterbury. Avec son équipe provinciale, il remporte le NPC en 1983 et le Ranfurly Shield en 1982, conservant le trophée jusqu'en 1985 avec 25 défenses victorieuses consécutives. Il dispute son dernier test-match contre l'équipe de France le 15 novembre 1986, mettant un terme à sa carrière en raison de commotions cérébrales répétées. Sa retraite prématurée a lieu juste avant la première édition de la Coupe du monde qu'il ne peut disputer dans son pays.

Décès : 13 mars 2012 à Wellington

  • Jock HOBBS est mort à 52 ans, des suites de son cancer, à l'hôpital de Wellington.
  • Le Nouvel Observateur annonce sa disparition avec l’article intitulé « décès de Jock HOBBS, grand artisan de l'organisation de la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande ». L’article revient sur sa carrière sans oublier de rapporter le fait qu’il « était le beau-frère de l'entraîneur de l'Australie, le Néo-Zélandais Robbie DEANS ».
  • Le journal sportif L’Équipe dans son article « Jock HOBBS n'est plus » rapporte que « c'est un grand nom du rugby néo-zélandais qui tire sa révérence. Le rugby a perdu un grand ami. L'ancien troisième-ligne des All Blacks s'est éteint mardi à l'âge de 52 ans des suites d'un cancer ». Par ailleurs, sa carrière y est survolée.
  • Du Magazine Le Point à France 24 en passant par La Dépêche, Le Républicain Lorrain ou encore 20 Minutes, tous évoquent le « décès de Jock HOBBS, grand artisan de l'organisation de la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande » dans leur article relayant l’annonce de sa disparition.
  • Le Journal Ouest France dans son article « Carnet : « Jock HOBBS »  s'est éteint » souligne que « Le rugby néo-zélandais est en deuil. Du sacre des All Blacks lors de la dernière Coupe du monde reste aussi l'image pleine d'émotion d'un Michael « Jock » Hobbs remettant, malgré la maladie qui déjà le diminuait, sa 100e cape au capitaine Richie MCCAW sur la pelouse de l'Eden Park » pour lui rendre un dernier hommage suite à l’annonce de son décès

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z