Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
Haute Gironde
L'Avenir de l'Artois
L'Echo Béarnais
L'Essor Sarladais
L'Indépendant
L'Indépendant de l'Yonne
L'Observateur de l'Avesnois
Le Courrier de l'Eure
Le Journal de Vitré
Le Maine Libre
Le Patriote Cote d'Azur
Le Paysan du Haut-Rhin
Monaco Matin
Sud-Ouest

Piermario MOROSINI

01/10/2015
Piermario MOROSINI 5 juillet 1986 - 14 avril 2012

Naissance : 5 juillet 1986 à Bergame

État civil : Piermario MOROSINI est un footballeur italien. Orphelin à seulement 15 ans, il se tourne vers le football pour survivre. C’est ainsi qu’il devient joueur dans les équipes de jeunes de l'Atalanta Bergame, sa ville natale. À noter qu’il n’y joue aucun match avec l'équipe première. Repéré par l'Udinese, à 18 ans, le club le fait signer son premier contrat professionnel en 2005. Le 23 octobre 2005, il dispute son premier match chez les pros, face à l'Inter Milan. Après deux saisons, il est prêté à Bologne au début de la saison 2006-2007, pour acquérir un peu plus d'expérience.

Décès : 14 avril 2012 à Pescara

  • Lors de la 35ème journée de série B, en plein match contre Pescara, Piermario MOROSINI est victime d'un malaise cardiaque. Il décède à 25 ans, dans l’ambulance avant d'arriver à l'hôpital.
  • Suite à l’annonce de son décès, le monde du ballon rond lui rend plusieurs vibrants hommages. Par exemple, en Espagne, au début de Real Madrid - Sporting Gijon, une minute de silence est au stade Santiago Bernabeu, tandis que le FC Barcelone a joué son match avec les brassards noirs en signe de deuil.
  • LE site web « Purepeople.com » annonce son décès au travers de l’article « Piermario MOROSINI : Le destin tragique du joueur mort à 25 ans en plein match ». L’article rapporte que le « Samedi 14 avril, le monde du foot connaissait un nouveau drame. Quelques semaines après l'arrêt cardiaque de l'Anglais Fabrice MUAMBA en plein match, c'est l'Italien Piermario MOROSINI qui a été victime d'un arrêt cardiaque ».
  • De son côté, sur son site web, Europe 1 publie l’article « Piermario MOROSINI meurt sur le terrain » pour relayé l’annonce de son décès. Sa carrière y est survolée brièvement. Alors que Le Nouvel Observateur le fait via « Piermario MOROSINI, de Livourne, meurt en match, le football italien en deuil » et qu’Eurosport avec « MOROSINI est mort, l'Italie s'arrête ». Pour sa part, France Soir  publie « Un footballeur italien foudroyé en plein match ». 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z