Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eclaireur Brayon
Eure Infos
L'Agathois
L'Eveil de Lisieux Cote
L'Hebdomadaire d'Armor
L'Observateur du Beauvais
La Gazette du Centre Morbihan
La Gazette du Val d'Oise
La Tarentaise Hebdo
La Tribune de Montélimar
La Voix de l'Ain
La Voix du Nord
Le Journal de Vitré
Le Télégramme
Nord Eclair

Louttre.B

01/10/2015
Louttre.B  15 juillet 1926 - 6 avril 2012

Naissance : 15 juillet 1926 à Paris

État civil : Louttre.B est le pseudonyme du célèbre peintre et graveur français, Marc-Antoine BISSIÈRE. Ses œuvres se présentent en deux temps : d'abord non figurative et une « représentation allusive » tout à la fois poétique et humoristique à partir de 1962. Il est le fils du peintre Roger BISSIÈRE. Il a fréquenté l'Académie Ranson où son père enseigne. C’est en février 1944 qu’il réalise sa première exposition. Il expose, sous le nom d'Antoine BISSIÈRE, à la Galerie de France. À partir de 1945, il travaille avec son père. En 1949, il monte à Paris, et devient peintre en bâtiment. Il épouse Laure LATAPIE, fille du peintre Louis LATAPIE, en 1954.

Décès : 6 avril 2012 à Paris

  • Louttre.B décède des suites d’une longue maladie, à 85 ans.
  • Harry BELLET du Monde annonce sa mort avec l’article intitulé « Louttre.B, peintre, graveur et sculpteur ». L’article révèle que « le peintre est mort quelques heures après le vernissage de sa dernière exposition à la galerie parisienne de Bernard CEYSSON ». Par ailleurs, son parcours y est aussi rapporté.
  • Sud Ouest le fait avec l’article « Louttre.B, le fils de Roger Bissière, s'est éteint ». L’article rapporte que « Louttre.B s'est hissé au fil des ans au rang de référence régionale : « Je suis tombé dans la peinture toute petite, tel Obélix dans la potion magique », s'amusait-il à dire en 2005 ». Par ailleurs, sa carrière « à mi-chemin entre le figuratif et l'art abstrait, avec un style décrit comme une « figuration allusive » » y est aussi survolée.
  • De son côté, La Dépêche publie l’article « Le peintre Louttre.B s'en est allé : une référence dans l'art contemporain » pour annoncer sa disparition. Il y est souligné que le peintre est « né un pinceau à la main, et son enfance est marquée par le milieu artistique où il vit ».
  • Pour sa part, La Croix annonce le décès du « peintre et aussi créateur de sculptures monumentales, tapisseries et vitraux » dans son article tout en survolant brièvement sa carrière. 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z