Carnet

Pierre MAGNAN

Pierre MAGNAN 19 septembre 1922 - 28 avril 2012
01/10/2015

Naissance : 19 septembre 1922 à Manosque (Basses-Alpes)

État civil : Pierre MAGNAN est un célèbre écrivain français. Après des études au collège de sa ville natale, il est typographe dans une imprimerie locale à seulement 13 ans. Selon ses propres mots, c’est à 15 ans qu’il est « percuté pour la première fois par une émotion inconnue », lorsque Jean GIONO lui prête de nombreux livres. Sous l’occupation, il est farouchement réfractaire du service du travail obligatoire (STO). C’est ainsi qu’il se réfugie à Saint-Pierre d'Allevard, en Isère. C’est lors de cet exil qu’il écrit son premier roman. Une œuvre inspirée par les villageois et les maquisards. Il est l’époux à Françoise MAGNAN, et père de 3 enfants : Virginie, Nicolas et Isaline MAGNAN.

Décès : 28 avril 2012 à Voiron en Isère

  • Pierre MAGNAN est mort à l’âge de 89 ans.
  • Ses obsèques sont célébrées le 4 mai 2012, à la mairie de Forcalquier, salle Pierre MICHEL.
  • Au terme de la cérémonie, il est inhumé au cimetière de Revest saint Martin, dans la plus stricte intimité.
  • L’Express dans son article « Pierre MAGNAN est décédé » annonçant son décès revient sur la vie et le parcours d’un « auteur attaché à sa Provence et un conteur formidable et extrêmement généreux ».
  • Le Quotidien La Provence et RTL, qui lui avaient attribué un Prix, ont tous deux annoncé le décès de ce fils d'ouvrier, ami de Jean GIONO, révélé au grand public sur le tard avec Le Sang des Atrides puis La Maison assassinée, que George LAUTNER a portée à l'écran avec Patrick Bruel en 1988.
  • Victor de SEPAUSY d’Actualitte.com annonce la « disparition de l'écrivain Pierre MAGNAN, L'inventeur du commissaire LAVIOLETTE ». Il rappelle que « l’auteur d'une trentaine de romans et spécialisé dans le genre policier a pris la plume à la libération, pour ne plus la lâcher, tout en travaillant dans une société de transport frigorifique ».
  • Grégoire LEMÉNAGER du Nouvel Observateur lui rend hommage avec son article « Pour saluer Pierre MAGNAN : mort d'un conteur provençal ». Il rappelle que « Cet ami de Jean GIONO, était un romancier discret qui tenait que « l’écriture est une loterie », et cherchait d’abord à raconter des histoires sans se mettre en avant ».
  • Josyane SAVIGNEAU du Monde intitule « Amoureux du Sud et de la vie, l'écrivain Pierre MAGNAN est parti à 89 ans » l’article annonçant son décès. Tandis que Libération le fait avec l’article : « Décès de l'écrivain provençal Pierre MAGNAN ». 
Ajouter un message