Carnet

Jean-Claude BRIALY

Jean-Claude BRIALY 30 mars 1933 - 30 mai 2007
01/10/2015
  • Naissance : 30 mars 1933 à Aumale (aujourd'hui Sour El-Ghozlane), en Algérie.
  • État civil : Jean-Claude BRIALY est un acteur, réalisateur, scénariste et écrivain français. Il est le fils d’un officier supérieur français, qu’il suit dans ses multiples affectations. Il passe ainsi par Blida en Algérie, puis Bône (actuellement Annaba) et Marseille. La famille BRIALY s’installe ensuite à Angers, au 10 de la rue Mirabeau. Jean-Claude et son frère vont à l’école au lycée DAVID-D'ANGERS (où il connut son « premier émoi de comédien » dit-il dans son autobiographie) et les vacances se déroulent chez leurs grands-parents à Chambellay, à une trentaine de kilomètres au nord d’Angers.
  • Décès : 30 mai 2007 à Monthyon (Seine-et-Marne).
  • Jean-Claude BRIALY est décédé à l'âge de 74 ans à son domicile parisien des suites d’une longue maladie (cancer). C’est sa famille qui annonça son décès.
  • Suite à l’annonce du décès, Nicolas SARKOZY a déclaré que BRIALY était : « Un humaniste gourmand et un mémorialiste inépuisable » et souligna « une sentinelle de la nuit, de la fête et de la poésie ».
  • L’Établissement de Communication et de Production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) a fourni à 11 chaînes de télévision (TF1, France 2, France 3, M6, LCI…) plus de dix minutes d’images d’archives qui ont été diffusées dans les 24 heures suivant sa disparition.
  • L’Express annonce sa mort via un article publié dans sa rubrique Culture. L’article décrit le défunt comme « une figure du cinéma à la française ». La vie et le parcours du défunt y furent d’ailleurs rapportés.
  • Le quotidien « Le Parisien » au travers d’un article intitulé « Adieu, l’ami » annonce sa mort et lui consacre la une de son édition.
  • L’annonce de son décès fut relayée par tous les médias qui lui consacraient des articles relatant sa vie et son parcours ainsi que ses œuvres. Les titres de ces derniers révélèrent et décrivirent le défunt de plusieurs qualificatifs comme ce furent les cas dans Libération : « Jean-Claude BRIALY quitte la scène » ou celui de TF1 : « Jean-Claude BRIALY, mort d'un éternel dandy »
  • Ses obsèques sont célébrées à l’église Saint Louis en l'Île, le 4 juin 2007. Jean-Claude BRIALY est enterré au cimetière de Montmartre, juste à côté de la célèbre « Dame aux Camélias ».
Ajouter un message