Carnet

Alexander DALE OEN

Alexander DALE OEN 21 mai 1985 - 30 avril 2012
01/10/2015

Le nageur norvégien spécialiste de la brasse, Alexander DALE OEN a rendu l’âme lundi 30 avril 2012, emporté par un arrêt cardiaque à 26 ans. Le drame a eu lieu dans sa douche, lors d’un stage d'entraînement en altitude à Flagstaff, dans l'Arizona, avec l'équipe de Norvège. Le 21 mai 1985, il voit le jour à Øygarden en Norvège. Sa carrière de nageur prend son envol en 2005, lors des mondiaux en petit bassin à Montréal. Par la suite, il devient Champion d'Europe 2008 en grand bassin sur 100 m brasse, et remporte quelques mois plus tard la médaille d'argent du 100 m brasse aux Jeux olympiques d'été de 2008. C’est en 2011 qu’il accède à la consécration ultime. En effet, il devient champion du monde de l'épreuve à Shanghai.

  • Son décès est rendu public par le Comité national olympique norvégien.
  • Sur le site web Sports.fr, l’article « Le drame DALE OEN » est publié pour relayer l’annonce de son décès. L’article annonce que « Le champion du monde en titre du 100 m brasse et vice-champion olympique à Pékin en 2008, le nageur norvégien de 26 ans a été victime d'une attaque cardiaque, lundi, dans sa douche, à Flagstaff, où il s'entraînait avec son équipe nationale en vue des Jeux olympiques de Londres ».
  • Pour sa part, Le Figaro annonce son décès au travers de l’article intitulé « Mort d'Alexander DALE OEN ». L’article annonce que « Le monde la natation est en deuil. Alexander DALE OEN, champion du monde et d'Europe, mais également vice-champion olympique en titre du 100 m brasse, est décédé lundi soir alors qu'il se trouvait en stage aux États-Unis avec l'équipe de Norvège » et survole sa carrière.
  • Le journal L’Express en fait de même dans son article intitulé « Le nageur Alexander DALE OEN décédé », tout comme L’Équipe au travers de l’article « Décès d'Alexander DALE OEN » qui souligne que « D'autres nageurs, qui s'étonnaient de ne pas le voir revenir, ont multiplié les appels. Les secours, dépêchés sur place, n'ont pu le ranimer ».
  • Le site web Purepeople.com évoque la disparition d’une « valeur sûre de la natation » dans son article. De plus, l’article révèle qu’on « peut s'attendre dans son pays à d'émouvantes funérailles pour celui qui avait apporté à la Norvège la première médaille d'or de son histoire en championnat du monde ».

Ajouter un message