Carnet

Gabriel MONNET

Gabriel MONNET 23 février 1921 - 12 décembre 2010
01/10/2015

Le comédien et metteur en scène français, Gabriel MONNET est mort à l’âge de 89 ans, le 12 décembre 2010 à Montpellier. Il voit le jour à Montmédy dans la Meuse, le 23 février 1921. Il passe son enfance au Cheylard en Ardèche, et est initié au théâtre par son père comédien. Il intègre l’École normale de Privas et entre en résistance dans les maquis du Vercors et de l’Ardèche. Il entame sa carrière à la Libération en intégrant en 1946 la Direction départementale de la Jeunesse et des Sports de Haute-Savoie en tant qu’instructeur national d’art dramatique. Outre ses activités théâtrales, il participe à deux films de Jean-Jacques BEINEIX, « La Lune dans le caniveau » et « Roselyne et les lions ».

·         Le Monde annonce sa disparition via la publication de l’article intitulé « Le comédien et metteur en scène Gabriel MONNET est mort ». Il y est rapporté que « Le comédien et metteur en scène Gabriel MONNET, 89 ans, une figure de la décentralisation culturelle et dramatique en France est mort dimanche, a-t-on appris lundi auprès du Conservatoire de Montpellier, où il devait jouer en fin de semaine » tout en survolant brièvement son parcours.

·         Pour sa part, René SOLIS de Libération relaye la triste nouvelle en publiant l’article « Gabriel MONNET, fin du théâtre vivant ». L’article rapporte que « L’acteur et metteur en scène, figure de la décentralisation, est mort hier à l’âge de 89 ans ». De plus, il y est souligné que « S’agissant de Gaby (ainsi que l’appelaient ses amis), le qualificatif de retraité était relatif. Amateur assidu de théâtre, il dispensait volontiers sa « présence amicale », remontant à l’occasion sur les planches (à condition qu’il s’agisse d’un petit rôle). Mais il préférait encore les lectures en public, indifférent au standing du lieu, grand théâtre ou arrière-salle de bistrot.

·         Par ailleurs, 20 Minutes fait part de sa mort avec l’article « Le comédien Gabriel MONNET est mort ». Il y est rapporté que « Metteur en scène, directeur et figure nationale du théâtre en France, lauréat d’un Molière d’honneur en 2001 pour l’ensemble de son œuvre, c’est le Conservatoire de Montpellier, où il devait jouer en fin de semaine, qui a annoncé la nouvelle. Officiellement à la retraite depuis 1981, il devait jouer jeudi et vendredi dans État civil, d'après l'œuvre d'Antonio Lobo ANTUNES ».

Ajouter un message