Carnet

Mila PARÉLY

Mila PARÉLY 7 octobre 1917 - 14 janvier 2012
01/10/2015

L’actrice française d'origine polonaise, Mila PARÉLY s’en est allé  à Vichy, le samedi 14 janvier 2012. Née Olga Colette PESZYNSKA, elle voit le jour à Paris le 7 octobre 1917. Elle débute au cinéma en 1932, dans un court métrage. Dans les années 1930, elle participe à une tournée aux États-Unis, en tant que chanteuse de l'orchestre de Rudy VALLEE. Par la suite jusqu’en 1953, sur les écrans, elle apparaît dans de nombreux films français. En 1947, elle se marie au pilote automobile Tasso MATHIESON. En 1953, suite à l’accident de son époux, elle abandonne sa carrière au cinéma, afin de l'accompagner dans sa convalescence.

  • Cyril COSSARDEAUX du site web CultureOpoing, annonce son décès au travers de l’article « Mort de la comédienne Mila PARÉLY ». Il y écrit que « Mila PARÉLY  vient de nous quitter, le 14 janvier 2012, à 94 ans, à son domicile de Vichy où elle résidait depuis plus d’un demi-siècle ». Il y est aussi souligné qu’« avec elle, c’est vraiment un chapitre, glorieux, de l’histoire du cinéma français qui se ferme un peu plus et ne survit plus guère aujourd’hui qu’à travers Danielle DARRIEUX ».
  • De son côté, le site web Purepeople annonce sa disparition avec l’article « Mila PARÉLY : Décès de la comédienne de La Belle et la Bête et La Règle du jeu ». L’article évoque en effet que « la comédienne, dont la filmographie brille de ses performances dans La Règle du jeu ou encore La Belle et la Bête, est morte le samedi 14 janvier à Vichy, dans la ville qu'elle habitait depuis une cinquantaine d'années » et revient brièvement sur son parcours.
  • Armelle De ROCQUIGNY du Figaro, dans son article « Mila PARÉLY, doyenne de La Règle du Jeu, est morte » évoque la perte de « la dernière survivante de la troupe du formidable film « La Règle du Jeu » de Jean RENOIR ». L’article rapporte aussi que « cette comédienne française, d'origine polonaise s'était illustrée dans une trentaine de films dans le cinéma des années trente à quatre-vingt. Le film « Étoile sans lumière » de Marcel BISTHÈNE avait, à défaut de la faire briller dans un chef d'œuvre, marqué la carrière de l'actrice pour son rôle de star déchue du cinéma muet aux côtés d'Édith PIAF ».
  • Pour sa part, Gala annonce la triste nouvelle au travers de l’article « Mila PARÉLY met fin à La règle du jeu ». L’article souligne que « Le cinéma perd avec la disparition de Mila PARÉLY, l’une de ses doyennes. Elle s'était notamment illustrée dans le film référence de Jean Renoir, La règle du jeu. Plus qu’une actrice, une femme de l’art. Elle entraîne dans son sillage la fin de toute une époque et une façon de concevoir la culture ».

Ajouter un message