Carnet

Édouard KHIL

Édouard KHIL 4 septembre 1934 - 4 juin 2012
01/10/2015

Édouard Anatolievitch KHIL nous a quittés lundi 4 juin 2012 à Saint-Petersbourg en Russie. Il est un chanteur baryton russe, lauréat du Prix de l'Artiste du Peuple de la RSFSR. Fils d’Anatolie Vasilievich KHIL, un mécanicien, et de Helena Pavlovna KALUGINA, une comptable, il nait le 4 septembre 1934 à Smolensk en Russie. Après le divorce de ses parents, c’est sa mère qui l’élevé. Séparé de sa mère durant la Grande Guerre patriotique, il se retrouve dans un foyer pour enfants de Bekovo (oblast de Penza). Il retrouve sa mère en 1943. En 1955, il entre au Conservatoire de Leningrad. Diplômé en 1960, il est attiré par la musique pop en participant à un concert de Klavdia CHOULENKO. Le 1er décembre 1958, il épouse l'ancienne ballerine Zoïa PRAVDINA, avec laquelle il a un fils, Dmitri KHIL.

  • Hospitalisé à l'Institut neurochirurgical Polenov de Saint-Pétersbourg en avril 2012 après un accident vasculaire cérébral, il est décédé à 1 h 35 du matin.
  • Le portail Internet canoe.ca annonce son décès en publiant l’article intitulé  « Décès d'Edouard KHIL alias Mr Trololo ». L’article revient sur le parcours du « baryton russe, qui avait connu un regain de popularité vers 75 ans après un succès sur internet avec sa chanson surnommée Trololo ».
  • Marie SIMON de L’Express publie l’article « Eduard KHIL, « Monsieur Trololo », est mort » pour relayer l’annonce de son décès. Elle y rapporte que « le Web est en deuil ce lundi matin. L'interprète de « Trololo », une vidéo virale de 2009, est décédé. Un monument du Web s’en est allé ».
  • Pour sa part, Le Monde intitule « LALALALA – Monsieur Trololo, de son vrai nom Édouard KHIL, meurt à 77 ans » l’article faisant part de sa disparition. L’article rappelle que « le sourire infaillible, la coiffure impeccable, le chanteur a tout du crooner; ce sont les paroles de sa chanson-phare qui ont pu surprendre : un long "Trololo" qui lui a ensuite valu son surnom ».
  • Caroline PICCININ du journal Le Matin, souligne que  « son nom vous est sans doute inconnu, mais sa ritournelle « Trololo » fait partie des mélodies que tout le monde connaît et qui se scotchent dans la tête comme un Post-It sur un frigo » dans son article relayant la triste nouvelle.
  • Dans son article paru sur son site web, Europe 1 évoque la mort de « « M. Trololo », star du Web ». Il y est rapporté que « Le web pleure son crooner, Édouard KHIL, baryton russe des années 70/80, cartonnait sur la Toile depuis 2010 ». Le Nouvel Observateur en a de même dans son article.

Ajouter un message