Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Action Républicaine
L'Echo de Brou
L'Éclaireurdu Gâtinais
L'Essor
Le Courrier de Mantes
Le Courrier La Gazette
Le Démocrate de l'Aisne
Le Journal d'Abbeville et du Ponthieu-Marquenterre
Le Journal de Montreuil
Le Paysan du Haut-Rhin
Le Tarn Libre
Les Nouvelles de Falaise
Messager Le Faucigny
Nord Eclair
Pontivy Journal

Marie-France PISIER

01/10/2015
Marie-France PISIER 10 mai 1944 - 24 avril 2011

L’actrice, scénariste et réalisatrice française, Marie-France PISIER s’en est allée dimanche 24 avril 2011 à Saint-Cyr-sur-Mer (Var). Née le 10 mai 1944 à Lạt, (Viêt Nam), elle est la fille de Georges PISIER et Paula CAUCANAS. Notons que dans les années 1980, ses parents se suicident à deux ans d'intervalle. Elle passe une partie de son enfance dans l’empire colonial français où son père était gouverneur colonial. Après des études secondaires au lycée de jeunes filles Albert-Calmette de Nice, elle effectue des études de droit et de sciences politiques à l'université de Nice au début des années 1960. Elle a été mariée à l'avocat Georges Kiejman, puis à Thierry Funck-Brentano, avec qui elle a eu deux enfants : Mathieu et Iris.

  • Elle est retrouvée morte au fond de la piscine de sa villa. Son corps, immergé au fond, fut coincé « dans une lourde chaise en fer forgé » et chaussé de bottes en caoutchouc.
  • L'actrice repose à Sanary-sur-Mer, au cimetière de la Guicharde dans le tombeau de la famille DUHAMEL-BRETANO, allée des Pivoines.
  • Bien qu’elle ait été agnostique, le jeudi 5 mai 2011, un hommage public lui est rendu à l'église Saint-Roch à Paris.
  • Le Figaro annonce son décès en publiant l’article intitulé « La mort brutale de l'actrice Marie-France PISIER ». L’article évoque la disparition à 66 ans d’« Icône du septième Art français dans les années 70 » et rapporte que « Les premiers éléments n'ont pas laissé apparaître un état dépressif chez l'actrice, qui « avait des projets professionnels et avait confirmé sa présence à l'hommage qui sera rendu à Jean-Paul BELMONDO, en mai au Festival de Cannes » » tout en soulignant que « souvent présentée comme un second rôle de grande envergure, elle a débuté sa carrière en 1961, repérée par François TRUFFAUT grâce à une photo prise en famille dans les rues de Nice ».
  • De son côté, Sandrine COCHARD et Vincent VANTIGHEM du 20 Minutes publient l’article « Les zones d'ombres de la mort de Marie-France PISIER » pour revenir sur les circonstances de son décès et la découverte de son corps.
  • Tandis que Le Monde publie l’article « Mort de Marie-France PISIER : traces de médicaments et taux important d'alcool » pour revenir sur sa soudaine disparition. Il y est rapporté que « Les premiers résultats des analyses réalisées après la découverte du corps de l'actrice Marie-France PISIER, dans sa piscine du Var, ont révélé un taux d'alcool important et une présence médicamenteuse ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z