Carnet

Maurice CHEVIT

Maurice CHEVIT 31 octobre 1923 - 2 juillet 2012
01/10/2015

L’acteur et dramaturge français, Maurice CHEVIT est décédé à 88 ans, lundi 2 juillet 2012 à Saint-Maurice (Val-de-Marne). Spécialiste de seconds rôles, il voit le jour à Paris, le 31 octobre 1923. Passionné par le métier artistique, il débute sur les planches au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Sur grand écran, il fait sa première apparition en 1946 dans « Le Père tranquille » de René CLÉMENT. Par la suite, on le voit dans de nombreux petits rôles au cinéma dans les années 1950 et 1960. Mais c'est au théâtre qu'il bâtit sa réputation. Au cinéma, ce n’est qu’après 50 ans qu’il est enfin reconnu au cinéma.

  • C’est son fils Frédéric CHEVIT, qui rend public l’annonce de son décès.
  • Libération dans son article intitulé « Maurice CHEVIT est mort » annonce la disparition du « spécialiste des seconds rôles au cinéma et au théâtre, l'acteur jovial ». Par ailleurs, l’article revient brièvement sur la carrière de celui qui fut « deux fois couronné par des Molières du meilleur second rôle en 2002 et 2005 ».
  • Le Monde en fait de même dans son article « L'acteur Maurice CHEVIT est mort ».
  • Pour sa par, Le Figaro évoque la perte de « l'inoubliable Marius dans Les Bronzés font du ski » dans son article « L'acteur français Maurice CHEVIT est mort » relayant la triste nouvelle.
  • Le Nouvel Observateur, Le Point et La Croix intitulent « Mort de l'acteur et dramaturge français Maurice CHEVIT » leur article faisant part de son décès. De plus, leur article survole aussi brièvement sa carrière.
  • Dans son article « Le comédien Maurice CHEVIT est mort », 20 Minutes souligne que « Le public se souvient de lui pour son apparition dans Les Bronzés font du ski et la scène du fil dentaire dans la fondue savoyarde, mais il était surtout un grand acteur de théâtre multi-récompensé ».
  • De son côté, Le Metro annonce son décès en publiant l’article intitulé « Mort de Maurice CHEVIT, Marius des « Bronzés » ». L’article rapporte que « Pour le grand public, il restera Marius le farceur, celui qui « fout en l'air » la fondue dans la comédie Les Bronzés font du ski ».

Livre d'Or

Ajouter un message