Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Haut Anjou
Havre Libre
Hebdo de l'Ardèche
L'Aisne Nouvelle
L'Eveil de Pont-Audemer
L'Observateur de l'Avesnois
L'Observateur du Douaisis
La Dépêche
La Tribune Républicaine
Le Bonhomme Picard
Le Journal de Saone et Loire
Le Parisien
Le Phare Dunkerquois
Paris Normandie
Renouveau

Rob GORIS

01/10/2015
Rob GORIS 15 mars 1982 - 5 juillet 2012

Le coureur cycliste belge, Rob GORIS nous a quittés jeudi 5 juillet 2012 à Honfleur, fauché à 30 ans par un arrêt cardiaque, dans sa chambre d'hôtel alors qu'il était en visite sur le Tour de France. Il vient au monde à Herentals, le 15 mars 1982. Il débute sa carrière sportive en tant que joueur de Hockey pour les Herentals HYC de 1998 à 2009. Par la suite, en 2012, il se tourne vers le cyclisme et intègre l'équipe continentale Palmans-Cras. Il a remporté la Flèche des ports flamands et le championnat de Belgique sur route élites sans contrat.

  • L’Équipe annonce son décès en publiant l’article intitulé « Décès de Rob GORIS ». L’article rapporte que « Rob GORIS, un cycliste appartenant à l'équipe Accent Jobs-Willems Veranda's, inscrite en Continental pro, est décédé d'une crise cardiaque mercredi soir alors qu'il se trouvait sur le Tour de France. Il venait notamment de participer à une émission sur une chaine de télévision belge ».
  • De son côté, Le Nouvel Observateur publie l’article « Cyclisme : mort du coureur belge Rob GORIS » pour relayer l’annonce de son décès. Il y est rapporté que « L'ancien international de hockey sur glace, 30 ans, participait comme consultant à une émission de la télévision belge sur le Tour de France » tout en soulignant que « L'équipe Accent Willems Veranda n'est pas engagée sur le Tour de France 2012 ».
  • Dans son article « Décès du Belge Rob GORIS en marge du Tour », Le Monde annonce son décès par la phrase « Le coureur belge Rob GORIS, venu participer à une émission de la télévision flamande (VRT) pour le Tour de France, a succombé à un arrêt cardiaque dans sa chambre d'hôtel à Honfleur ». Le Parisien en fait de même dans son article faisant part de son décès. À noter que l’article est aussi intitulé de la même manière.
  • Pour sa part, La Dépêche intitule « Le Tour de France endeuillé par la mort d’un cycliste » son article rapportant la triste nouvelle. L’article rapporte que « Son décès à l’âge de 30 ans a été perçu comme « une catastrophe » par son manager Jean-François BOURLART » tout en survolant brièvement son parcours sportif.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z