Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Net Infos
L'Echo du Thelle
L'Impartial
L'Observateur de l'Avesnois
La Marseillaise
La Voix du Cantal
La Voix du Sancerrois
Le Journal de l'Ile de la Réunion
Le Journal de Montreuil
Le Perche
Le Phare Dunkerquois
Le Sisteron Journal
Les Annonces des Hautes Vosges
Les Sables Vendée Journal
Populaire du centre

Cesária ÉVORA

01/10/2015
Cesária ÉVORA 27 août 1941 - 17 décembre 2011

La chanteuse capverdienne Cesária ÉVORA a quitté ce bas monde samedi 17 décembre 2011 à l'hôpital Baptista de Sousa, à São Vicente, emportée à 70 ans par une insuffisance respiratoire. Née le 27 août 1941 à Mindelo sur l'île de São Vicente au Cap-Vert, elle est issue d’un milieu très modeste. Elle la fille de Dona JOANA, une cuisinière et de Justino da Cruz ÉVORA, guitariste et violoniste occasionnel. Suite au décès de son père, elle est placée en orphelinat lors de ses 7 ans. Elle est surnommée « La Diva » aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus. Jamais mariée, elle est la mère de 4 enfants, tous de pères différents.

  • Suite à l’annonce de son décès, le gouvernement capverdien a décrété un deuil national de 48 heures. Mardi 20 décembre 2011, ses obsèques sont célébrées en l’église Nossa Senhora da Luz, avant qu’elle ne soit inhumée au cimetière de la ville de Mindelo.
  • Le Monde annonce son décès via l’article intitulé « La chanteuse Cesária ÉVORA est morte ». L’article rapporte que « La chanteuse Cesária ÉVORA, connue sous le nom de la « diva aux pieds nus », est morte, samedi 17 décembre, à l'âge de 70 ans. La chanteuse, avait été admise à l'hôpital Baptista de Sousa, vendredi soir à cause d'une « insuffisance respiratoire » et une « tension cardiaque élevée » ».
  • Dans son article « Cesária ÉVORA, cap vers l’au-delà », François-Xavier GOMEZ de Libération annonce que « La chanteuse, née dans les bas-fonds capverdiens et devenue star planétaire, est morte à Mindelo, sa ville natale » tout en soulignant que « Si l’on sait aujourd’hui situer l’archipel du Cap-Vert sur une carte, si le mot morna est devenu familier, c’est grâce à cette femme ».
  • Pour sa part, Olivier NUC du Figaro annonce son décès en publiant l’article « La chanteuse Cesária ÉVORA est décédée à l'âge de 70 ans ». Il y rapporte que « La chanteuse capverdienne Cesária ÉVORA, appelée « la diva au pieds nus », est morte ce samedi dans un hôpital du Cap-Vert » tout en soulignant que « Depuis 1988, la chanteuse, fille d'un musicien et d'une cuisinière, avait beaucoup contribué à populariser la world music en Europe grâce à des albums d'une rare élégance ».
  • De son côté, Metro France relaye la triste nouvelle en publiant l’article intitulé « La chanteuse Cesária ÉVORA est décédée ». L’article revient sur le parcours de « la Capverdienne Cesária ÉVORA, surnommée la diva aux pieds nus, qui avait bouleversé le monde entier avec sa chanson « Sodade » (nostalgie) ».
  • Par ailleurs, RFI souligne qu’« Elle aura chanté le bout du monde qu’est le Cap-Vert comme nulle autre, sans relâche et avec un amour infini. Pieds nus le plus souvent, par solidarité pour les femmes et les enfants pauvres de son pays » dans son article « Cap-Vert : mort de Cesária ÉVORA, la « Diva aux pieds nus » ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z