Carnet

Louis Le BOUËDEC

Louis Le BOUËDEC 12 février 1903 - 21 août 2012
01/10/2015

Le doyen masculin des Français, Louis Le BOUËDEC est mort le 21 août 2012 à Ploemeur, Morbihan. Il avait 109 ans et 191 jours. Il nait le 12 février 1903 à Kersabiec, alors sur le territoire de la commune de Keryado. Autodidacte, il fait  toute sa carrière à l'arsenal de Lorient, dont il a gravi tous les échelons : élève de l'École Technique Supérieure de la Marine, apprenti, ingénieur des Directions des travaux, il finit sa carrière au poste de directeur du Centre de formation technique de la DCAN de cette ville et des écoles préparatoires aux écoles techniques de l'Armement.

 

  • La Voix du Nord annonce son décès en publiant l’article « Le doyen des hommes français s'est éteint à l'âge de 109 ans ». Il y est rapporté que « Le Breton Louis Le BOUËDEC, considéré comme le doyen des hommes français, est décédé mardi soir dans son foyer-logement de Ploemeur (Morbihan) à l'âge de 109 ans et six mois ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il était né le 12 février 1903 à Lorient. Cet ingénieur, ancien résistant, était devenu le doyen le 3 avril dernier, après la disparition d'André COUDRAT à 109 ans et 269 jours. La doyenne actuelle des Français, hommes et femmes confondus, est la Marseillaise Paule BRONZINI, qui a fêté le 7 juillet dernier ses 112 ans ».
  • Dans son article « Le doyen des hommes français s'éteint paisiblement à 109 ans passés », Le Nouvel Observateur en fait de même tout en soulignant qu’« « Il s'est éteint paisiblement dans son lit, entouré de son fils et de son petit-fils. Depuis ses 100 ans, il nous parlait de ses trois bâtons, les 111 ans. Hélas, il avait atteint le maximum de son âge », a précisé à Sipa Patricia MOREL, la directrice du foyer-logement du Vallon de Breuzent où le centenaire résidait depuis février 2001 ».
  • Pour sa part Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Le doyen des Français est mort à 109 ans ». Il y est annoncé que « Le doyen des Français, Louis Le BOUËDEC, un Lorientais de 109 ans, est mort mardi à Ploemeur dans le Morbihan. « C’était quelqu’un qui respirait la joie de vivre et le bonheur », a déclaré Patricia MOREL, la directrice de l'établissement où il vivait. « Tout le monde gardera son souvenir » rajoute-elle ».

 

Ajouter un message