Carnet

Jean-Charles de FONTBRUNE

Jean-Charles de FONTBRUNE   1937 - 7 décembre 2010
01/10/2015

L’écrivain français et exégète de Nostradamus, Jean-Charles de FONTBRUNE est mort le 7 décembre 2010 à Brive-la-Gaillarde. Né Jean PIGEARD de GURBERT, il nait à Sarlat en 1937. Sous l'influence de son père, il s'intéresse aux travaux de Nostradamus dès 1963. Son ouvrage Nostradamus, historien et prophète, publié en 1980, connaît un succès commercial considérable. Notons qu’il a publié 5 livres sur Nostradamus,  à savoir : Nostradamus, historien et prophète en 1980, Nostradamus : nouvelles prophéties en 1997, Nostradamus : médecin et prophète en 1999, Nostradamus aura-t-il raison ? en 2003 et Nostradamus l'avait prédit, en 2009.

 

  • Ses obsèques ont lieu à la cathédrale de Sarlat. Il a souhaité que les dons éventuels soient adressés à l’Association de recherche sur les tumeurs cérébrales.
  • Libération annonce son décès en publiant l’article « La mort de Jean-Charles de FONTBRUNE, spécialiste de Nostradamus ». Il y est rapporté que « L’écrivain Jean-Charles de FONTBRUNE, un des exégètes récents les plus connus de Nostradamus, est mort mardi des suites d’une tumeur au cerveau, à l’âge de 75 ans, a indiqué mercredi à l’AFP sa famille qui réside dans le Périgord ». Par ailleurs, l’article souligne que « M. de FONTBRUNE, de son vrai nom Jean PIGEARD de GURBERT, mais qui avait comme nom de plume celui d’une autre branche de sa famille, exerçait la profession de visiteur médical. Parallèlement, dans la foulée d’études déjà réalisées par son père Max de FONTBRUNE, il s’est toujours intéressé aux travaux de l’astrologue et médecin du XVIe siècle Michel de Nostredame, dit Nostradamus, et à l’interprétation de ses mystérieux quatrains ».
  • Pour sa part Le Parisien fait part de son décès via l’article intitulé « Décès de Jean-Charles de FONTBRUNE, exégète de Nostradamus ». Il y est annoncé que « L'écrivain Jean-Charles de FONTBRUNE, un des exégètes récents de Nostradamus les plus connus, est décédé mardi des suites d'une tumeur au cerveau, à l'âge de 75 ans, a-t-on appris mercredi auprès de sa famille, qui réside dans le Périgord. M. de FONTBRUNE, de son vrai nom Jean PIGEARD de GURBERT, mais qui avait pris comme nom de plume celui d'une autre branche de sa famille, exerçait la profession de visiteur médical. Mais, dans la foulée d'études déjà réalisées par son père Max, il s'est toujours intéressé aux travaux de l'astrologue et médecin du XVIe siècle Michel de Nostredame, dit Nostradamus, et à l'interprétation de ses mystérieux quatrains ».

 

Ajouter un message