Carnet

Marco SIMONCELLI

Marco SIMONCELLI 20 janvier 1987 - 23 octobre 2011
01/10/2015

Le pilote de vitesse moto italien Marco SIMONCELLI s’est éteint le 23 octobre 2011 à Sepang, en Malaisie, emporté à 24 ans, par les suites de ses blessures résultant d’un accident de moto lors d’une course comptant pour le Championnat du monde de MotoGP. Né le 20 janvier 1987 à Cattolica, dans la province de Rimini, en Émilie-Romagne, il a grandi et vécu dans Coriano. Il commence à courir minibikes à l'âge de 7 ans dans sa ville natale de Coriano. À 9 ans, il participe au championnat d’Italie de Mimimoto 1996. Un championnat qu’il remporte en 1999 et 2000. C’est en 2010 qu’il intègre la catégorie reine, la « MotoGP ».

·         Le 27 octobre 2011, ses obsèques sont célébrées en l’église paroissiale, la Santa Maria Assunta de Coriano.

·         Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « Décès du pilote italien Marco SIMONCELLI en pleine course ». L’article rapporte que « Le champion du monde 2008 en 250 cc, âgé de 24 ans, a chuté au sortir d'un virage à droite avant d'être percuté par l'Américain Colin EDWARDS (Yamaha), accident entraînant l'annulation de la course » tout en soulignant que « ce décès en course intervient un peu plus d'un an après celui du Japonais Shoya TOMIZSAWA en Moto2 lors du Grand Prix de Saint-Marin ».

·         De son côté, L’Express le fait au travers de l’article intitulé « Moto : SIMONCELLI se tue lors du Grand Prix de Malaisie ». L’article annonce que « Champion du monde 2008 en 250cc, l'Italien âgé de 24 ans a été percuté au sol lors d'un crash au deuxième tour de la course MotoGP. Il n'a pas survécu à ses blessures ».

·         Dans son article « Marco SIMONCELLI, mort en plein envol », Dino DIMEO de Libération annonce la disparition de celui qui « vivait sa passion par les deux bouts, comme beaucoup de jeunes de cette région de moteurs, lui qui était né avec la vitesse et la course dans le cœur ». Par ailleurs, il souligne que « Le prometteur pilote italien de 24 ans est décédé hier dans un accident, lors du Grand Prix de Malaisie. « Adieu Super Sic ! » « Addio Marco ! » Les hommages ont commencé à envahir Internet ».

·         Avec son article « Mort de Marco SIMONCELLI : Les secours l'ont fait tomber du brancard », 20 Minutes rapporte que « Trois jours après le drame, la presse italienne émet des doutes sur les conditions dans lesquelles Marco SIMONCELLI a été évacué du circuit de Sepang, en Malaisie, sur lequel il a perdu la vie ».

·         En juillet 2012, lors du grand prix d’Italie de MotoGP, le vice-président de Honda Racing a offert à la famille de SIMONCELLI deux motos, la RC212V avec laquelle « SuperSic » courait pour le team GRESINI et une Honda CBR1000RR décorée aux couleurs du pilote disparu et arborant fièrement le numéro 58.

Ajouter un message