Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
France-Antilles
L'Essor Bigourdan
L'Orne Hebdo
La Haute Saintonge
Le Courrier de la Mayenne
Le Courrier Français
Le Démocrate de l'Aisne
Le Journal de Gien
Le Journal de Vitré
Le Pays Gessien
Le Paysan Lorrain
Le Progrès
Le Républicain d'Uzès et du Gard
Le Villefranchois

Jean FRANÇOIS-PONCET

01/10/2015
Jean FRANÇOIS-PONCET 8 décembre 1928 - 18 juillet 2012

Le diplomate et homme politique français Jean FRANÇOIS-PONCET décède à Paris, mercredi 18 juillet 2012, vaincu à 83 ans par une longue maladie. Fils d'André François-Poncet, il voit le jour à Paris le 8 décembre 1928. Il effectue des études en droit et en économie puis à l'ENA. En 1955, il débute sa carrière politique en tant que secrétaire d'ambassade. Il participe ainsi à l'élaboration du traité de Rome en 1957. Il est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères dans le ministère de Jean SAUVAGNARGUES en janvier 1976, puis devient secrétaire général de la présidence de la République jusqu'au 29 novembre 1978 où il est nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Raymond BARRE.

·         Le Monde annonce son décès en publiant l’article intitulé « Jean FRANÇOIS-PONCET, diplomate giscardien et sénateur cassoulet ». L’article souligne que « Fils d'André FRANÇOIS-PONCET, ambassadeur de France en Allemagne lors de l'arrivée au pouvoir d'Hitler et jusqu'en 1938, Jean FRANÇOIS-PONCET, né le 8 décembre 1928 à Paris, n'a pas tardé à se faire un prénom en devenant lui-même, dans les années 1950, un jeune diplomate brillant » tout en revenant sur son parcours.

·         Pour sa part, L’Express le fait via l’article « Jean FRANÇOIS-PONCET, ancien ministre, est mort ». Il y est rapporté qu’« il avait été hospitalisé le week-end dernier dans un état « assez grave » à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce. Il avait déjà été victime d'un malaise en janvier 2010 à la tribune du Sénat lors d'un débat sur le Moyen-Orient ».

·         Dans son article « Jean FRANÇOIS-PONCET, ancien ministre de VGE, est mort », Le Nouvel Observateur annonce son décès tout en rapportant les hommages à celui qui est « un homme de passion, plongé dans la vie du monde, Européen engagé et le plus jeune des participants à la rédaction du traité de Rome » et en soulignant que « Partout, il défendra la même idée intransigeante du destin européen, de la démarche de l'Europe politique ».

·         Pour sa part, Libération évoque la disparition d’un « homme de conviction, de caractère et d’une grande intelligence, ayant manifesté tout au long de sa brillante carrière la même aisance et le même talent dans les actions tant locales que nationales ou internationales » tout en revenant sur son parcours dans son article « L'ancien ministre Jean FRANÇOIS-PONCET est mort » faisant part de son décès. Tandis que 20 Minutes parle du décès de celui « qui peu à peu, il était devenu l'un des personnages les plus importants de la Giscardie » tout en soulignant que « Ce statut national ne l'avait pas empêché de se construire un ancrage local » dans son article intitulé « L'ancien ministre de Giscard d'ESTAING, Jean FRANÇOIS-PONCET est mort ». 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z