Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Indépendant
La Voix de l'Ain
Le Courrier Cauchois
Le Journal de Vitré
Le Patriote Cote d'Azur
Le Pays Malouin
Le Petit Courrier
Le Progrès Saint-Affricain
Le Républicain d'Uzès et du Gard
Le Réveil de Neufchâtel
Les Annonces des Hautes Vosges
Les Nouvelles de Falaise
Ouest France + Presse Océan
Populaire du centre
Presse Océan

Rajesh KHANNA

01/10/2015
Rajesh KHANNA 29 décembre 1942 - 18 juillet 2012

L’acteur de films hindi, producteur de films et politicien indien Rajesh KHANNA nous a quittés mercredi 18 juillet 2012 à Mumbai, emporté par des problèmes rénaux à 69 ans. Né Jatin KHANNA, il vient au monde à Amritsar, Punjab, le 29 décembre 1942. À noter qu’il est adopté par ses parents adoptifs qui sont des proches de ses parents biologiques, peu de temps après sa naissance. Il a vécu et grandi à Thakurdwar près de Girgaon. Il effectue ses études au  St. Sebastian’s Goan High School de Girgaum. Suite à sa victoire lors d’un concours de Talent en 1965, il débute sa carrière au cinéma l’année suivante.

·         Le Monde annonce son décès via l’article intitulé « Décès de Rajesh KHANNA, icône de Bollywood ». L’article annonce que « Rajesh KHANNA, présenté comme « la première superstar » de Bollywood, l'industrie indienne du cinéma basée à Bombay, est décédé mercredi 18 juillet des suites d'une longue maladie à l'âge de 69 ans » tout en revenant sur la carrière de celui qui « n'était pas issu d'une dynastie d'acteurs comme la plupart des grands noms de Bollywood. Il était né en 1942 à Amritsar, au Pendjab, région du nord-ouest de l'Inde, et aimait jouer la comédie depuis qu'il allait à l'école ».

·         Pour sa part, Ouest France le fait en publiant l’article « Rajesh KHANNA, superstar de Bollywood, est décédé ». Il y est rapporté « l’acteur adulé par les femmes pour ses rôles d’« Indian lover » est décédé à son domicile de Bombay, après avoir quitté l’hôpital cette semaine ». Le Nouvel Observateur, L’Express et La Dépêche en firent de même dans leur article intitulé « Inde : décès de la première « superstar » de Bollywood, Rajesh KHANNA ».

·         Dans son article « Inde : décès de la première « superstar » de Bollywood, Rajesh KHANNA », Le Point annonce la disparition d’une « figure du panthéon du cinéma indien qui à dès ses débuts, a collectionné les lettres d'admiratrices, certaines écrites de leur sang » tout en soulignant que « les femmes laissaient des traces de rouge à lèvres sur la carrosserie de sa voiture partout où il allait ». Dans un article avec le même titre, Le Parisien en fait de même, tout en rappelant que « le journaliste britannique Jack PIZZEY l’avait décrit comme un homme ayant le charisme de l'acteur italien Rudolph VALENTINO et l'arrogance de Napoléon, dans le reportage « Bombay Superstar » de 1973 ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z