Carnet

Claude LEFORT

Claude LEFORT   1924 - 3 octobre 2010
01/10/2015

Le philosophe français connu pour sa réflexion sur la notion de totalitarisme, Claude LEFORT est mort le 3 octobre 2010. Il nait en 1924. Il devient marxiste dans sa jeunesse sous l’influence de son maître Maurice MERLEAU-PONTY. En 1946, il crée au Parti trotskiste une tendance « Chaulieu Montal » qui fait sécession et devient le Groupe Socialisme ou Barbarie qui lance en 1949 une revue sous ce nom. Par ailleurs, ancien directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il était membre du centre de recherches politiques Raymond-Aron. Il a notamment travaillé sur Machiavel, Merleau-Ponty et sur les régimes du bloc de l'Est.

 

  • Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « Claude LEFORT est mort ». Il y est rapporté que « «L'Invention démocratique» était sa grande affaire. Claude LEFORT, qui fut l'un des pionniers de l'antitotalitarisme hexagonal, vient de mourir ce 4 octobre. Né en 1924, il avait 86 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Agrégé de philosophie en 1949, docteur ès lettres et sciences humaines en 1971, Claude LEFORT enseigna ensuite à la Sorbonne, à l'Université de Caen, et enfin à l'EHESS. Son parcours ne se résume cependant pas à ce brillant CV ».
  • Pour sa part, Robert MAGGIORI de Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Claude LEFORT ou l’énigme du politique ». Il y est annoncé qu’« Il n’est pas exagéré de dire que, durant toute sa vie de philosophe, Claude LEFORT, qui vient de mourir à Paris à l’âge de 86 ans, a tenté de résoudre l’énigme du politique. Agrégé et docteur en philosophie, d’abord chargé d’enseignement à l’université de Caen, puis directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, il est l’auteur d’une œuvre importante, qu’inaugure en 1968 la Brèche ».
  • Dans son article « Décès du philosophe Claude LEFORT », Le Figaro annonce que « Le philosophe Claude LEFORT, dont l'œuvre importante s'est concentrée sur la critique du totalitarisme, est décédé dimanche à l'âge de 86 ans, a-t-on appris aujourd'hui dans le carnet du quotidien Libération ».

 

Ajouter un message