Carnet

Daoud RAJHA

Daoud RAJHA   1947 - 18 juillet 2012
01/10/2015

Le général syrien et ministre de la Défense de la République arabe syrienne Daoud RAJHA est mort le mercredi 18 juillet 2012 à Damas, fauché à 65 ans par un attentat suicide contre le bâtiment de la Sécurité nationale. Né Daoud Abdallah RAJIHA, il voit le jour à Damas en 1947. Chrétien grec orthodoxe, il est artilleur spécialisé de l’Académie militaire syrienne dont il en sort diplômé en 1967. Il atteint le grade de lieutenant-général en 1998 et devient général en 2005, un an après avoir été adjoint-chef du cabinet de l'armée syrienne.

·         L’Express annonce son décès en publiant l’article intitulé « Syrie : un attentat suicide vise le cœur du régime à Damas ». Il y est annoncé que « Daoud RAJHA, le ministre de la Défense, a été tué et plusieurs hauts responsables ont été blessés dans un attentat suicide « terroriste » qui a visé le bâtiment de la Sécurité nationale à Damas, ce mercredi, alors que l'explosion est survenue lors d'une réunion de figures du régime ».

·         De son côté, 20 Minutes relaye l’annonce de son décès via l’article intitulé « Syrie: le ministre de la Défense tué dans l'attentat de Damas ». L’article souligne que « Cet attentat est intervenu alors que des combats sans précédent font rage entre l'armée et les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) dans les quartiers périphériques de la capitale. Le bâtiment de la sécurité nationale se trouve dans le quartier de Rawda, dans le centre de la capitale ».

·         Pour sa part, Metro France publie l’article « Syrie : un attentat frappe le pouvoir » pour annoncer son décès. L’article rapporte qu’une « attaque suicide a visé ce mercredi le bâtiment de la Sécurité nationale, en plein cœur de la capitale. Le ministre de la Défense, le général Daoud RAJHA, a été tué, ainsi que le beau-frère du président Bachar AL-ASSAD » tout en soulignant que « Le régime syrien touché en pleine tête. Le bâtiment de la Sécurité nationale, situé au centre de Damas, a été la cible d'une attaque suicide ce mercredi matin ».

·         Dans son article « Une partie du pouvoir syrien décapitée à Damas », Le Nouvel Observateur rapporte que « Plusieurs très hauts responsables du régime syrien, dont le ministre de la Défense et le beau-frère de Bachar AL ASSAD, ont été tués mercredi à Damas dans un attentat à la bombe contre un bâtiment de la Sécurité nationale. D'après une source proche des services de sécurité syriens, le kamikaze auteur de l'attentat serait un garde du corps appartenant au cercle proche du pouvoir. Il aurait actionné sa charge explosive en pleine réunion de ministres et de responsables militaires et de sécurité ». Tandis que Le JDD annonce que « Deux figures du régime de Bachar EL-ASSAD ont été tuées dans un attentat mercredi contre le bâtiment de la Sécurité nationale à Damas, où se tenait une réunion entre des ministres et des responsables de la sécurité. Un coup dur pour le régime syrien, alors que les rebelles ont lancé une vaste offensive sur la capitale » dans son article « Syrie : le régime de Bachar EL-ASSAD ébranlé ».

Ajouter un message