Carnet

Pierre CHANTELAT

Pierre CHANTELAT 20 septembre 1923 - 13 octobre 2011
01/10/2015

L’homme politique français Pierre CHANTELAT décède à 88 ans, le 13 octobre 2011 à Vesoul. Fils d'un gérant d'hôtel à Besançon, il vient au monde le 20 septembre 1923 dans cette ville. Après avoir épousé en 1947, Paule GARRET la fille du maire Georges GARRET, il devient pharmacien à Vesoul. Ce n’est que tardivement qu’il intègre la politique. En effet, il devient adjoint à la Culture en 1973. Puis de 1977 à 1992, il devient maire de Vesoul. Notons que de 1978 à 1981, il est député sous l'étiquette de l’UDF-PR et le redevient de 1986 à 1988, en tant que suppléant de Christian BERGELIN, nommé au gouvernement.

·         Le lundi 17 octobre 2011, ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Georges de Vesoul.

·         Aux termes de la cérémonie, il est inhumé au cimetière de Rupt-sur-Saône.

·         L’Est Républicain annonce son décès en publiant l’article « Décès à Vesoul de Pierre CHANTELAT ». L’article rappelle que « L’image d’un notable de province, à l’allure conventionnelle et au point de vue conservateur, collait bien à Pierre CHANTELAT. Pourtant, le successeur d’Edgar FAURE ne s’était lancé en politique qu’à l’âge de 50 ans. Dès son élection au conseil municipal de Vesoul, en 1973, il devenait adjoint à la culture » tout en soulignant que « Féru de lecture, il aimait particulièrement Rachmaninov. Assez secret, il ne cachait pas sa foi catholique » et en revenant sur son parcours.

·         Dans son article intitulé « Décès de Pierre CHANTELAT, ancien maire de Vesoul », La Presse de Vesoul annonce que « Maire de Vesoul de 1977 à 1989, Pierre CHANTELAT est décédé aujourd'hui ; il avait 88 ans. Il avait aussi été président du Conseil régional de Franche-Comté. Il avait succédé à Edgar Faure ».

·         De son côté, Le Pays rappelle que « Pierre CHANTELAT, pharmacien, a également été maire de Vesoul de 1977 à 1989 et député (UDF-PR) de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988 comme suppléant de Christian BERGELIN nommé au gouvernement » dans son article annonçant sa disparition, intitulé « Décès de Pierre CHANTELAT, ancien président de Région ».

Livre d'Or

Ajouter un message