Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Auxois Libre Bourgogne Libre
Centre Presse Aveyron
Eclaireur Brayon
L'Echo Sarthois
L'Eveil de Lisieux Cote
L'Observateur du Douaisis
La Maurienne
La Voix Le Bocage
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Courrier Français
Le Dauphiné Libéré
Le Démocrate de l'Aisne
Le Démocrate indépendant
Le Quotidien de la Réunion
Messager Genevois

Pierre CHANTELAT

01/10/2015
Pierre CHANTELAT 20 septembre 1923 - 13 octobre 2011

L’homme politique français Pierre CHANTELAT décède à 88 ans, le 13 octobre 2011 à Vesoul. Fils d'un gérant d'hôtel à Besançon, il vient au monde le 20 septembre 1923 dans cette ville. Après avoir épousé en 1947, Paule GARRET la fille du maire Georges GARRET, il devient pharmacien à Vesoul. Ce n’est que tardivement qu’il intègre la politique. En effet, il devient adjoint à la Culture en 1973. Puis de 1977 à 1992, il devient maire de Vesoul. Notons que de 1978 à 1981, il est député sous l'étiquette de l’UDF-PR et le redevient de 1986 à 1988, en tant que suppléant de Christian BERGELIN, nommé au gouvernement.

·         Le lundi 17 octobre 2011, ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Georges de Vesoul.

·         Aux termes de la cérémonie, il est inhumé au cimetière de Rupt-sur-Saône.

·         L’Est Républicain annonce son décès en publiant l’article « Décès à Vesoul de Pierre CHANTELAT ». L’article rappelle que « L’image d’un notable de province, à l’allure conventionnelle et au point de vue conservateur, collait bien à Pierre CHANTELAT. Pourtant, le successeur d’Edgar FAURE ne s’était lancé en politique qu’à l’âge de 50 ans. Dès son élection au conseil municipal de Vesoul, en 1973, il devenait adjoint à la culture » tout en soulignant que « Féru de lecture, il aimait particulièrement Rachmaninov. Assez secret, il ne cachait pas sa foi catholique » et en revenant sur son parcours.

·         Dans son article intitulé « Décès de Pierre CHANTELAT, ancien maire de Vesoul », La Presse de Vesoul annonce que « Maire de Vesoul de 1977 à 1989, Pierre CHANTELAT est décédé aujourd'hui ; il avait 88 ans. Il avait aussi été président du Conseil régional de Franche-Comté. Il avait succédé à Edgar Faure ».

·         De son côté, Le Pays rappelle que « Pierre CHANTELAT, pharmacien, a également été maire de Vesoul de 1977 à 1989 et député (UDF-PR) de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988 comme suppléant de Christian BERGELIN nommé au gouvernement » dans son article annonçant sa disparition, intitulé « Décès de Pierre CHANTELAT, ancien président de Région ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z