Carnet

Pierre GALLOIS

Pierre GALLOIS 29 juin 1911 - 23 août 2010
01/10/2015

Le général de brigade aérienne et géopoliticien français, Pierre GALLOIS s’est éteint le 23 août 2010. Il est né à Turin le 29 juin 1911. Issu d'une famille bourgeoise désargentée, il effectue ses études secondaires en partie au lycée Janson-de-Sailly. En 1936, il est sous-lieutenant puis lieutenant dans l'escadrille saharienne à Colomb-Béchar. En 1939, il est affecté à l'état-major de la 5e Région aérienne à Alger. Pendant la Seconde guerre mondiale, il est chargé d'y instruire les jeunes officiers. Après la guerre, il est détaché à l'Aviation civile. Notons qu’il a enseigné la stratégie nucléaire et les relations internationales dans les écoles de l'enseignement militaire supérieur français et étranger.

 

  • Jean GUISNEL du Point annonce son décès en publiant l’article « Mort du général Pierre-Marie GALLOIS, l'un des pères de la doctrine nucléaire française ». Il y est rapporté qu’« On a appris ce matin, dans le carnet du Figaro, la mort du général Pierre-Marie GALLOIS, l'un des concepteurs de la doctrine de dissuasion nucléaire française. Il était âgé de 99 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Cet ancien étudiant aux Beaux-arts est resté toute sa vie passionné par la technique du trompe-l’œil qu'il exercera avec talent. Il s'était engagé en 1936 dans l'arme aérienne, et avait servi au Sahara, avant de rallier ensuite la France libre à Londres pendant la Seconde Guerre mondiale ».
  • Pour sa part, Philippe PETIT de Marianne rend hommage à ce « général républicain qui, jusqu'à la fin de son existence, a tenté de nous alerter sur les enjeux géopolitiques du monde contemporain » via l’article intitulé « Pierre Marie GALLOIS, la mort d'un général ». Il y annonce qu’ « Il est mort à 99 ans. J’ai envie d’écrire dans la force de l’âge. Il était né en juin 1911. Je le reverrai toujours dans son grand salon, dépliant ses cartes sur un superbe tapis, pour nous expliquer la bataille du gaz, et les grands projets énergétiques des grandes puissances ».

 

Ajouter un message