Carnet

Denise GENCE

Denise GENCE 8 mars 1924 - 28 septembre 2011
01/10/2015

L’actrice française Denise GENCE nous a quittés le 28 septembre 2011 à Paris. Né Denise Louise Marie MARTIN, elle vient au monde dans le 9e arrondissement de Paris, tout près du Conservatoire national d'art dramatique, le 8 mars 1924. Elle est la fille de Joseph MARTIN, remisier d'agent de change et de sa femme Madeleine GIRARD. Elle passe toute sa vie dans la capitale, mais avait de fortes attaches avec la Touraine où elle revenait sans cesse et où elle est enterrée. Notons que tous les enfants de la famille MARTIN ont eu une solide formation en dessin et arts graphiques et Denise avait, avant sa formation dramatique, suivi comme sa sœur aînée les cours des Arts déco.

·         Une cérémonie de recueillement a lieu le 5 octobre en l'église Saint-Roch à Paris.

·         Frédéric MITTERRAND, en apprenant son décès, a tenu à saluer « une grande figure de la Maison Molière où elle aura accompli l’essentiel de sa carrière fastueuse ». Le ministre de la Culture a ajouté : « Elle avait cette scansion de la voix qui appelle les classiques, le geste précis, le regard de velours et ce don exceptionnel pour la métamorphose, lui permettant d’aborder tous les répertoires et de jouer une vaste étendue de rôles ».

·         Le Monde fait part de son décès via l’article intitulé « L'actrice Denise GENCE est morte ». L’article annonce son décès par « Denise GENCE, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, où elle aura joué cent vingt-cinq rôles en quarante ans, est morte dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'âge de 87 ans ».

·         Dans son article « Denise GENCE : La grande comédienne est décédée... », Pure People rappelle qu’ « elle a été la figure phare de productions de l'après-guerre. Elle a incarné Bélise dans Les Femmes Savantes, Marceline dans Le Mariage de Figaro ou Mme Lepic dans Poil de Carotte. À 25 ans, elle a joué le rôle de la duègne chez Victor HUGO, mais également Edmond ROSTAND ».

·         Emmanuelle BOUCHEZ de Télérama évoque la perte d’« une grande dame du Théâtre » dans son article « Denise GENCE, disparition d'une grande comédienne » rapportant son décès. De plus, l’article souligne qu’« Intègre et digne, elle l'a été jusque dans sa vieillesse solitaire, mais sans plaintes aucunes. Sans doute la peuplait-elle de nombreux souvenirs de scène ». Alors que RENÉ SOLIS de Libération parle de la disparition d’« une figure de la scène théâtrale », tout en soulignant que « doté de grands yeux sombres et visage volontaire, elle était réputée pour son exigence et son sens de la troupe » dans son article « Denise GENCE tire son ultime révérence ».

·         De son côté, Yannick VELY de Paris Match rapporte que « Sociétaire d’honneur de la Maison Molière, elle était l’une des figures du théâtre de l’après-guerre. Denise GENCE est décédée ce jeudi à l’âge de 87 ans » dans son article intitulé « Denise GENCE, la reine de la Comédie-Française ». 

Livre d'Or

francis ROUX lundi 22 octobre 2012
Pendant 8 ans j'ai apporté le courrier de Denise Gence à son domicile parisien. Toujours le meme accueil simple et le mot gentil pour me souhaiter un bonne journée. Quelle grande DAME.
Ajouter un message