Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
Corse Net Infos
L'Echo du Berry
L'Éclaireurdu Gâtinais
L'Essor Bigourdan
L'Orne Combattante
L'Orne Hebdo
L'Union/Aisne
La NRCO
La semaine dans le Boulonnais
Le Journal de Saone et Loire
Le Phare de Ré
Messager Le Faucigny
Ouest France
Pays des Alpes-Maritimes

Jacques ALEXANDRE

01/10/2015
Jacques ALEXANDRE 7 février 1921 - 19 septembre 2011

Le journaliste français et titulaire de la carte de presse numéro 1, Jacques ALEXANDRE est mort à 90 ans, le 19 septembre 2011 dans un hôpital de la région parisienne. Il nait le 7 février 1921. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est mobilisé par le Service du Travail obligatoire, avant de s'engager dans la résistance dans le Maquis du Vercors. Par la suite, il s’est vu attribuer la première carte de presse de l'après-guerre qu’il expliquait d’ailleurs comme suit : « Je ne suis pas un héros. C'est le hasard alphabétique ». En 1944, il débute à la Radiodiffusion nationale, ancêtre de l'ORTF puis de Radio France. Après avoir débuté à la radio comme journaliste politique, il fut le premier à assurer une revue de presse quotidienne à l'antenne.

·         Le lundi 26 septembre 2011, ses obsèques sont célébrées au cimetière Montparnasse à Paris.

·         Libération intitule « Jacques ALEXANDRE, premier titulaire de la carte de presse, est mort » son article annonçant sa mort. Il y est écrit « Titulaire de la carte de presse numéro 1, Jacques ALEXANDRE, décédé lundi à 90 ans, fut l'un des pionniers de la revue de presse quotidienne à la radio, où il a travaillé plus de 40 ans, de la Libération aux années Mitterrand, en passant par l'éclatement de l'ORTF » tout en soulignant qu’« Entre son entrée à la radio et son départ à la retraite 41 ans plus tard, il aura traité tous les sujets, de la politique à l'actualité étrangère, passant par la rédaction. Il figure aussi parmi les pionniers de la revue de presse quotidienne à la radio, un format adopté ensuite par toutes les radios, publics comme privés ».

·         Dans son article « Jacques ALEXANDRE, carte de presse numéro 1, est mort », 20 Minutes rappelle qu’« En 2010, on en était aux cartes de presse numéro 114500 et des poussières. Mais il y a quelque 115000 cartes, il y avait celle de Jacques ALEXANDRE, le numéro 1. Les journalistes l'appelaient « le premier d'entre nous», lui rappelait que c'était un hasard alphabétique » et annonce son décès par « Retraité en 1985, il est mort le 19 septembre à 90 ans, en région parisienne ».

·         De son côté, Le Figaro rapporte que « Son engagement syndical à Force ouvrière lui vaudra d'être révoqué quelques mois en 1968. Il poursuivra sa carrière à Radio France internationale (RFI) » dans son article « Décès de Jacques ALEXANDRE » relayant la triste nouvelle.

·         France Soir annonce que « L'histoire d'une profession. Le jeune résistant du Vercors, devenu journaliste en 1944 lorsqu'il fit ses débuts à la Radiodiffusion française (RDF), n'est plus. Jacques ALEXANDRE, titulaire de la carte de presse numéro 1, est mort lundi à l'âge de 90 ans dans un hôpital de la région parisienne » tout en soulignant « Libération, résistance, mai 68, l'ORTF et son éclatement... « Le premier d'entre nous », comme le surnommaient ses pairs, aura travaillé durant plus de 40 ans à la radio » dans son article « Décès du journaliste nº 1 ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z