Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eclaireur Brayon
Haute-Provence Info - L'Action Paysanne
L'Angérien Libre
L'Avenir
L'Avenir de l'Artois
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Echo du Berry
L'Hérault du Jour
L'Indépendant de l'Yonne
L'Observateur de l'Arrageois
L'Observateur du Valenciennois
La Croix du Nord
La République de Seine-et-Marne
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Petit Bleu

Kurt SANDERLING

01/10/2015
Kurt SANDERLING 19 septembre 1912 - 18 septembre 2011

Le chef d'orchestre allemand, Kurt SANDERLING décède le 18 septembre 2011 à Berlin, la veille de son 99ème printemps. D’origines juives, il vient au monde à Arys en Prusse-Orientale, le 19 septembre 1912. Après des études en musique classique, il travaille à la Deutsche Oper de Berlin. Mais en 1936, un an après la promulgation des lois de Nuremberg, il fuit l’Allemagne nazie pour l’Union soviétique. En URSS, il travaille l'Orchestre symphonique Tchaïkovski de la Radio de Moscou, puis avec l'orchestre philharmonique de Leningrad. Marié deux fois, il est le père de trois enfants : Thomas SANDERLING (de son mariage avec Nina BOBATH), Stefan et Michael SANDERLING (avec sa seconde épouse, Barbara WAGNER).

·         Son décès est rendu public par son fils Stefan. Il déclara « Il s'est endormi paisiblement entouré de sa famille ».

·         Le Figaro annonce son décès en publiant l’article intitulé « Mort du chef d'orchestre Kurt SANDERLING ». L’article rappelle que « D'origine juive, il avait fui le nazisme en 1936 et trouvé refuge en Union soviétique, où il a dirigé jusqu'en 1960 l'Orchestre philharmonique de Leningrad » tout en soulignant qu’« Un an avant l'édification du Mur de Berlin par le régime est-allemand (1961) et après 24 ans d'exil, il avait obtenu des plus hautes autorités soviétiques l'autorisation de revenir dans sa patrie pour y entamer une seconde carrière ».

·         De son côté, Nathalie KRAFFT de Rue89 annonce son décès comme suit : « « Dernier témoin d’une époque révolue » selon l’expression consacrée, il est mort à Berlin samedi à l’âge de 98 ans. Il aurait fêté son 99ème anniversaire aujourd’hui même » tout en soulignant que « Sa carrière a été coupée en deux, comme l’Europe avant la chute du Mur de Berlin » dans son article « Mort du chef d'orchestre Kurt SANDERLING, l'ami de CHOSTAKOVITCH ».

·         Dans son article intitulé « Le chef d'orchestre allemand Kurt SANDERLING est décédé » annonçant son décès, La Croix rapporte que « Le chef d’orchestre allemand est mort dimanche 18 septembre, à Berlin, à la veille de ses 99 ans. Il laisse des enregistrements de référence du compositeur Dimitri CHOSTAKOVITCH, avec qui il entretenait une profonde amitié ».

·         Par ailleurs, Christophe HUSS du Devoir annonce que « La mort, à la veille de son 99e anniversaire, du chef allemand représente la fin d'une ère, la disparition du dernier chef éminent dont l'histoire personnelle a été marquée par la Seconde Guerre mondiale » dans son article « Kurt SANDERLING (1912-2011) - La mort du patriarche » relayant la triste nouvelle.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z