Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eclaireur Brayon
Info Eco
L'Hebdo des Savoie
L'Oise Agricole
L'Orne Combattante
La République du centre
Le Courrier de Fourmies
Le Courrier Vendéen
Le Journal de Montreuil
Le Pays Malouin
Le Petit Bleu du Lot et Garonne
Lozère Nouvelle
Nice Matin
Pays des Alpes-Maritimes
Vosges Matin

Jacques JOUANNEAU

01/10/2015
Jacques JOUANNEAU 3 octobre 1926 - 18 juillet 2011

L’acteur français, Jacques JOUANNEAU décède à 84 ans, le 18 juillet 2011 à Nîmes (Gard). Né Jacques Albert Eugène JOUANNEAU, il voit le jour à Angers en Maine-et-Loire le 3 octobre 1926. c’est à Paris qu’il se révéla, au théâtre d’abord, jouant dès 1947 dans Ubu Roi, puis au cinéma où il tourna avec CLAIR, MOLINARO, RENOIR, ALLÉGRET ou TRUFFAUT. Familier des seconds rôles, il va ainsi traverser le cinéma du XXe siècle. Sa carrière s'est étirée sur plus d'un demi-siècle. Notons qu’en 2005, il est élevé au rang de Commandeur des Arts et des Lettres.

·         Le dimanche 24 juillet 2011, ses obsèques sont célébrées en l'église de Villejésus. Il est par la suite inhumé au cimetière du village.

·         Gala annonce son décès en publiant l’article « Mort de Jacques JOUANNEAU : l’acteur s’est éteint, loin des projecteurs ». L’article annonce que « Retiré du showbiz, il menait une existence discrète et paisible dans son moulin de Cholet. Jacques JOUANNEAU est décédé, alors qu’il séjournait chez un de ses fils, à Nîmes. Comédien de théâtre, éternel second rôle du cinéma, Jacques JOUANNEAU, 84 ans, vivait à l'abri des regards à Villejésus, en Charente » tout en soulignant que « c’était aussi une figure du 7e Art, une « gueule », un interprète magistral qui avait tourné sous la direction des plus grands, aussi humble que polyvalent, un artiste multi casquette à l’aise dans tous les registres ».

·         Dans son article « Jacques JOUANNEAU, la fin d'une époque », Libération souligne que « L'acteur de 84 ans, acteur de théâtre et célèbre pour ses seconds rôles au cinéma, est décédé le 19 juillet à Nîmes. Il faisait partie de ces acteurs qui donnaient du relief aux plans secondaires, qui existaient davantage par leur visage, leur gouaille que par leur nom, qui ont donné quelques titres de noblesse aux seconds rôles de cinéma ».

·         De son côté, Pure People intitule « Mort de Jacques JOUANNEAU, visage du théâtre et du cinéma » son article relayant l’annonce de sa disparition. L’article rapporte que « Grand acteur de théâtre, plus discret sur grand écran où il alternait seconds voire de petits rôles, Jacques JOUANNEAU reste une référence du cinéma français, microcosme qu'il a habité durant plus de 40 ans, entre 1950 et le milieu des années 90. Au crépuscule de sa vie, Jacques JOUANNEAU s'est mis à peindre. On se souviendra de sa vie comme d'un long film haut en couleur » tout en survolant son parcours.

·         Par ailleurs, Charente Libre annonce que « Jacques JOUANNEAU aurait eu 85 ans en octobre. Il est mort hier matin chez l’un de ses fils à Nîmes. Souffrant depuis deux mois, il devait y passer l'été » et souligne qu’« Il fut un acteur omniprésent sur la scène française des années d’après-guerre jusqu’à la fin du siècle dernier, aussi bien au théâtre qu’au cinéma ou à la télévision » dans son article « L'acteur Jacques JOUANNEAU est décédé » faisant part de sa disparition. 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z