Carnet

Bernard STASI

Bernard STASI 4 juillet 1930 - 4 mai 2011
01/10/2015

L’homme politique français, Bernard STASI décède le 4 mai 2011 dans le 18e arrondissement de Paris, emporté par la maladie d’Alzheimer à 80 ans. Né de grands-parents et parents immigrés (italien, espagnole et cubain), il vient au monde à Reims (Marne), le 4 juillet 1930. Diplômé de l'ENA en 1959, il est d'abord nommé chef de cabinet du préfet d'Alger. Il devient ensuite conseiller dans les cabinets de différents ministres, de 1963 à 1968, avant d’être député de la Marne de 1968 à 1973, puis de 1974 à 1993, sous l'étiquette du Centre des démocrates sociaux. Il est vice-président de l'Assemblée nationale de 1978 à 1983, président de la région Champagne-Ardenne de 1981 à 1988, député européen de 1994 à 1998 et maire d'Épernay de 1970 à 1977 et de 1983 à 2000.

·         Le 11 mai 2011, ses obsèques sont célébrées en à la Basilique Sainte Clotilde (Paris VIIe), la paroisse des députés.

·         L’Express annonce sa disparition en publiant l’article intitulé « Décès de Bernard STASI, ancien ministre centriste, à 80 ans ». Il y est annoncé que « L'ancien ministre Bernard STASI, ancien médiateur de la République (1998-2004), figure du centrisme, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans un hôpital parisien, à l'âge de 80 ans. Atteint de la maladie d'Alzheimer, l'ancien ministre (1973-74) avait quitté la vie politique depuis plusieurs années ».

·         Pour sa part, Libération intitule « L'ancien médiateur de la République Bernard STASI est décédé » son article rapportant la triste nouvelle. L’article annonce que « L’ancien ministre et ancien médiateur de la République, Bernard STASI, est décédé à l’âge de 80 ans. Atteint de la maladie d’Alzheimer, il est mort à 01h45 à Paris à l’hôpital Bretonneau (XVIIIe arrondissement) ».

·         Dans son article « Bernard STASI, figure du centre, est mort », Le Monde rapporte que « Bernard STASI est mort, mercredi 4 mai 2011, à l'âge de 80 ans. Né à Reims en 1930, il entre en politique comme chef de cabinet du préfet d'Alger en 1959 avant de devenir député de la Marne et maire d'Épernay. Il était l'une des figures du centre ».

·         Par ailleurs, La Croix souligne que « Ministre pendant seulement un an, Bernard STASI s’est battu tout au long de sa vie pour faire avancer la laïcité et reculer les discriminations » et annonce que « L’ancien ministre et ancien médiateur de la République décédé dans la nuit de mardi à mercredi 3 mai à l’âge de 80 ans a été une figure du parti centriste » dans son article intitulé « Décès de Bernard STASI, centriste passionné et décalé ». De plus, Le point relève que « D'ascendance italienne, cet homme de conviction, qui défendait inlassablement l'intégration des immigrés et la richesse de la diversité française, avait publié en 1984 un livre au titre provocateur L'immigration : une chance pour la France. Il incarnait un centrisme républicain fermement hostile aux idées du Front national » dans son article « Bernard STASI est mort » relayant la triste nouvelle. 

Livre d'Or

Ajouter un message