Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eure Infos
France Guyane
Havre Libre
L'Eclaireur
L'Essor
La Marne
La République de Seine-et-Marne
La Semaine
La Semaine du Minervois
La Vie Quercynoise
Le Courrier d'Hirson
Le Courrier La Gazette
Le Journal de Vitré
Le Télégramme
Messager Chablais

Franz WEST

01/10/2015
Franz WEST 16 février 1947 - 26 juillet 2012

L’artiste contemporain autrichien Franz WEST décède à 65 ans, le 26 juillet 2012 à Vienne. Il voit le jour à Vienne, le 16 février 1947. Il étudie à l'Académie des arts graphiques de Vienne avec le sculpteur Bruno GIRONCOLI. Il expose pour la première fois dans les années 1980, bien que ses premières sculptures soient antérieures avec des œuvres dénommées Paßstücken : formes libres, transportables et indéfinissables de gypse, de papier mâché ou de métal qui peuvent être « plantées » sur les corps, comme des appuis, des prothèses ou des plantes. Notons que lors de la foire internationale d'art contemporain (Fiac) à Paris d’octobre 2007, une de ses œuvres Les Pommes d'Adam est exposée sur la place Vendôme.

·         Le Point publie l’article « Décès du sculpteur autrichien Franz WEST à l'âge de 65 ans » pour faire part de sa disparition. L’article rapporte que « Le sculpteur autrichien Franz WEST, Lion d'Or à la Biennale de Venise en 2011, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Vienne des suites d'une longue maladie, a indiqué son beau-frère au quotidien autrichien Kleine Zeitung » tout en soulignant qu’« il était l'un des plus importants artistes contemporains d'Autriche, reconnu dans le monde entier ».

·         Pour sa part, Libération intitule « Décès du sculpteur autrichien Franz WEST » son article relayant la triste nouvelle. Il y annonce que « l'une des figures majeures de l'art contemporain en Autriche, qui s’était fait remarquer avec ses « Passstücke », des créations en papier mâché et plâtre, Franz WEST, Lion d’Or à la Biennale de Venise en 2011, est décédé dans la nuit d’hier à aujourd’hui à Vienne des suites d’une longue maladie ». De plus, l’article relève qu’« il invente ainsi des pièces qui caractériseront sa démarche, des œuvres modestes et interactives dans l’esprit des théories de Beuys dont il se revendique. Comme il l’affirme « le Passstück, c’est un processus primaire de l’art » ». 

·         Dans son article « Mort du sculpteur autrichien Franz WEST à l'âge de 65 ans » relayant sa disparition, Le Parisien rappelle qu’« Il avait reçu l'an passé à la Biennale de Venise un Lion d'Or pour l'ensemble de son œuvre, marquée par des réalisations souvent monumentales et hautes en couleurs, à la frontière de la prothèse, du meuble et de l'objet d'art ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z