Carnet

Patrick ROY

Patrick ROY 30 août 1957 - 2 mai 2011
01/10/2015

L’homme politique français, Patrick ROY s’est éteint à 53 ans, le 2 mai 2011 à Valenciennes, emporté à 53 ans par un cancer du pancréas. Il nait le 30 août 1957 à Denain. Il devient député le 16 juin 2002 dans la dix-neuvième circonscription du nord du groupe socialiste. Connu pour ses commentaires virulents, il n'hésite pas à conspuer les orateurs de la majorité dans l'hémicycle. Lors de ses interventions, il est, à son tour, régulièrement conspué par les députés du groupe UMP1. Il ne se prive jamais d'une boutade ou d'un mot et est assez souvent rappelé à l'ordre par Bernard ACCOYER, le président de l'Assemblée nationale.

·         Le 7 mai 2011, ses obsèques ont lieu à Denain.

·         Il est inhumé dans la plus stricte intimité au cimetière de sa ville natale de Denain.

·         20 Minutes annonce son décès en publiant l’article intitulé « Le député Patrick ROY est mort ». L’article rapporte que « Le député du Nord souffrait d'un cancer du pancréas et s'est éteint dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital de Valenciennes »  et rappelle qu’« Il avait fait sa rentrée sur les bancs de l'assemblée le 14 mars dernier, après un long traitement contre un cancer du pancréas, et avait ému tous ses collègues. Mais Patrick ROY, l'inimitable député socialiste à la veste rouge et fan de heavy métal, est mort à 53 ans. Son cancer - l'un des plus virulents - avait été diagnostiqué en octobre, juste après la réforme des retraites, contre laquelle il avait ferraillé des nuits durant ».

·         De son côté, France Soir intitule « Mort de Patrick ROY : Le métal perd son défenseur politique en France » son article annonçant son décès. L’article annonce qu’« Après un retour émouvant à l'Assemblée nationale en mars dernier, le député PS, Patrick ROY, est mort dans la nuit de lundi à mardi des suites d'un cancer. Il était le fervent défenseur politique de la musique métal en France ». De plus, il y est souligné qu’« un homme politique atypique, il l'était. Veste rouge sur les épaules, il ne manquait jamais une occasion de tacler le ministre de l'Emploi, du Travail... « et du chôôôômaaage ! », ainsi que bon nombre de ses autres opposants. Ce qui lui valait souvent d'être rappelé à l'ordre par le président de l'Assemblée nationale. Mais mardi, l'hémicycle tout entier a observé une minute de silence pour lui rendre hommage ».

·         Pour sa part, Libération publie l’article « Décès de Patrick ROY : le hard rock en deuil » afin de relayer la triste nouvelle. L’article souligne que « Le député PS, décédé mardi, était un fervent défenseur de la musique métal. Il était connu pour son éternelle veste rouge. Mais le député PS du Nord était aussi célèbre pour sa passion du hard rock. Le 29 avril 2010, lors de la présentation de la loi Hadopi, il avait ainsi brandi un numéro du magazine Rock Hard, et cité Iron Maiden, pour montrer que la musique métal n'existait que grâce à Internet, et qu'il ne fallait pas entraver ce mode de diffusion, sous peine de voir le genre s'éteindre progressivement ».

Livre d'Or

Ajouter un message