Carnet

Christian MARIN

Christian MARIN 8 février 1929 - 5 septembre 2012
01/10/2015

L’acteur français, Christian MARIN est mort  à 83 ans, le 5 septembre 2012 à Paris. Né le 8 février 1929 à Lyon, il débute sur les planches dès les années 1950. Sur grand écran, il débute en jouant dans Les Tortillards (1960), La Belle Américaine (1961) et Bébert et l'omnibus (1963), trois comédies dans lesquelles ses prestations lui permettent de se faire remarquer dans le milieu. Il enchaîne ce type de « petits » rôles, avant de se voir confier le personnage d’un valet faussement rigide dans Pouic-Pouic, grand succès de l’année 1963. En 1967, il obtient le rôle de LAVERDURE dans la série télévisée Les Chevaliers du ciel.

 

  • La Voix du Nord annonce son décès en publiant l’article « Décès du comédien Christian MARIN, le LAVERDURE des « Chevaliers du ciel » ». Il y est rapporté que « Le comédien Christian MARIN, qui avait notamment incarné LAVERDURE dans la série « Les chevaliers du ciel », est décédé mercredi matin à l’âge de 83 ans dans un hôpital parisien, a annoncé sa famille ». Par ailleurs, l’article souligne que « Visage allongé, oreilles décollées et air ahuri, il a marqué l’histoire de la télévision et du cinéma avec deux rôles très populaires. Aux côtés de Louis de Funès, il a été un des gendarmes de Saint-Tropez, le maréchal des logis Albert MERLOT, dans les quatre premiers épisodes de la série. A la télévision, de 1967 à 1969, il a été un des héros des « Chevaliers du ciel », adaptation de la bande-dessinée d’Albert UDERZO et Jean-Michel CHARLIER. Compagnon de Michel TANGUY, il était le lieutenant Ernest LAVERDURE, dragueur invétéré, excentrique et gaffeur, mais excellent pilote ».
  • Pour sa part, Bertrand GUYARD du Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Christian MARIN (LAVERDURE) nous a quittés ». Il y est annoncé que « L'acteur Christian MARIN, l'inoubliable LAVERDURE de la série Les Chevaliers du Ciel et le fidèle MERLOT du Gendarme de Saint-Tropez, est décédé, aujourd'hui mercredi, à l'âge de 83 ans, dans un hôpital parisien. Grand second rôle du septième art, il est devenu un acteur très populaire dans les années soixante en incarnant le Maréchal des Logis Albert MERLOT, un gendarme de Saint-Tropez dégingandé aux airs de faux naïf, au côté de son grand ami Louis de FUNÈS ».
  • Dans son article « La dernière balade du « gendarme » Christian MARIN », Alain RIOU du Nouvel Observateur annonce qu’ « Il retrace le parcours de ce second rôle attachant, décédé aujourd'hui. Un second rôle ne meurt jamais seul. Avec lui, c’est toujours un type humain qui est atteint, car c’est précisément leur aptitude à incarner des êtres répandus, identifiables qui a fait leur succès. Sans doute les aimons-nous particulièrement parce qu’ils nous ressemblent, ou ressemblent à certains de nos amis. Les oreilles décollées, la mine réjouie, une gentillesse jamais lasse : chacun aura reconnu LAVERDURE, autrement dit Christian MARIN, qui devint illustre en quelques semaines grâce au feuilleton « Les Chevaliers du ciel », un des rares moments où la télévision gaulliste put mettre d’accord les enfants et les pères ».

 

Ajouter un message