Carnet

Susanne LOTHAR

Susanne LOTHAR 15 novembre 1960 - 21 juillet 2012
01/10/2015

L’actrice allemande, Susanne LOTHAR s’est éteinte à 51 ans, le 21 juillet 2012 à Berlin. Née à Hambourg le 15 novembre 1960, elle est la fille des acteurs Hanns LOTHAR et Ingrid ANDRÉE. Elle a étudié le théâtre à l'Hochschule für Theater und Musik (Ecole de Théâtre et de Musique) à Hambourg. Elle est membre de la compagnie Deutsches Schauspielhaus de Hambourg depuis de nombreuses années. Elle était mariée à l’acteur Ulrich MÜHE, avec qui elle a eu deux enfants. Notons que son époux est mort d’un cancer en 2007.

·         Son décès est rendu public par l’avocat de famille Christian SCHETZ.

·         L’Express annonce son décès en publiant l’article intitulé « Mort de Susanne LOTHAR actrice fétiche de Michael HANEKE ». Il y est annoncé que « L'actrice allemande Susanne Lothar, visage fétiche des films du réalisateur autrichien Michael HANEKE est décédée à l'âge de 51 ans » et souligne que selon l’avocat de famille « aucune explication complémentaire sur le décès pour des raisons que l'on peut comprendre ne seront données ».

·         Metro France se sert aussi du même titre pour son article rapportant la triste nouvelle. L’article annonce sa disparition tout en rappelant que « Née à Hambourg (nord-ouest) de parents tous deux acteurs, elle avait incarné de nombreux rôles au théâtre, à la télévision, mais surtout au cinéma, notamment dans les films de Michael HANEKE, jouant notamment dans « Le Ruban blanc », Palme d'or au Festival de Cannes en 2009. Elle était une « actrice extrême » »

·         De son côté, Elle relaye l’annonce de sa disparition via l’article intitulé « Susanne LOTHAR, actrice fétiche de Michael HANEKE, est décédée ». Il y est rapporté que « L’actrice allemande Susanne LOTHAR, muse du réalisateur autrichien Michael HANEKE, est décédée mercredi 25 juillet à Berlin (Allemagne) à l’âge de 51 ans. L'avocat de la famille, Christian SCHETZ, a indiqué dans un communiqué que « (ses) mandataires ne donneront aucune explication complémentaire sur le décès pour des raisons que l'on peut comprendre ». De plus, l’article souligne qu’« en 1997, elle incarne alors Frieda dans « Le Château » mais également Anna dans le très controversé « Funny Games » aux côtés de son époux, décédé en 2007 d’un cancer ».

Livre d'Or

Ajouter un message