Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Centre Presse Aveyron
Journal du centre
L'Avenir de l'Artois
L'Hebdo des Savoie
La Concorde
La Maurienne
La semaine dans le Boulonnais
Le Courrier de Fourmies
Le Courrier Français
Le Courrier La Gazette
Le Progrès Saint-Affricain
Le Régional de Cosne
Le Résistant
Le Sisteron Journal
Saint-Martin's Week

Lazare IGLÉSIS

01/10/2015
Lazare IGLÉSIS 21 mars 1920 - 27 juillet 2012

Le réalisateur et scénariste télévisuel français, Lazare IGLÉSIS nous a quittés à 92 ans, vendredi 27 juillet 2012 à Toulouse. Né Lazare Roger Pierre IGLÉSIS, il vient au monde à Cahors dans le Lot, le dimanche 21 mars 1920. Après avoir obtenu sa licence d'Anglais, en 1943, il commence à travailler au Théâtre de la jeunesse à Toulouse, jusqu'à la fin de la guerre. Il parvient à libérer la radio de Toulouse où il est producteur pendant 4 mois. À la fin 1945, il s'installe à Paris où il monte sa propre compagnie de théâtre. Il est parallèlement responsable des programmes au club d'essai de la radio de Paris où il resta presque dix ans. Notons qu’il est à l'origine de la première pièce de théâtre en stéréo. En 1953, il commence sa carrière de réalisateur au petit écran, suite à un concours d'entrée à la télévision RTF.

·         Le Parisien annonce son décès en publiant l’article intitulé « Décès du réalisateur Roger-Lazare IGLÉSIS, pionnier de la télévision ». Il y est rapporté que « Roger-Lazare IGLÉSIS, qui a accompagné les débuts de la télévision en France en tant que réalisateur, est décédé samedi à Toulouse à l'âge de 92 ans, a annoncé son entourage » tout en rappelant qu’« il avait entamé sa carrière comme responsable des programmes de radio-Toulouse avant de fonder sa propre compagnie de théâtre en 1945. Appelé à la télévision par Jean D'ARCY en 1953, pour réaliser une pièce de théâtre en direct, il enchaînera les pièces pour la télévision dont « La reine morte » de Montherlant, « La belle vie » de Jean ANOUILH, « le Cid » de Corneille et « Colline » de Jean GIONO, réalisant ensuite de nombreux téléfilms adaptés de chef-d'œuvre de la littérature française ».

·         De son côté, La Dépêche rapporte la triste nouvelle via l’article « Roger-Lazare IGLÉSIS est décédé ». L’article annonce qu’« Il a accompagné les débuts de la télévision française, travaillé avec Averty, connu Louis Pauwels. Roger Lazare IGLÉSIS dont le fils, Stéphane IGLÉSIS, travaille à France Inter, s'est éteint à Toulouse, vendredi dernier, à l'âge de 92 ans » et souligne que « Né à Cahors, ce pionnier de la télévision a bourlingué entre Montauban, où vivaient ses grands-parents, Paris, où il a fait ses études et réalisé l'essentiel de sa carrière, et Toulouse, sa ville de cœur. Entre Paris et la ville rose, il aura dirigé plusieurs compagnies de théâtre, avant d'intégrer dans les années cinquante la Radio télévision française (RTF) qui en était à ses balbutiements ».

·         Par ailleurs, Jean Marc MORANDINI relaye l’annonce de sa disparition avec l’article « Décès du réalisateur Roger-Lazare IGLÉSIS, pionnier de la télévision ». Il y rappelle qu’« Il fait partie avec d'autres réalisateurs comme Marcel BLUWAL, Jean-Christophe AVERTY ou Jean PRAT, de l'école dite des Buttes-Chaumont, du nom des studios de télévision aujourd'hui détruits dans le XIXe arrondissement de Paris ».

Livre d'Or

Philippe SANSON lundi 2 mars 2015
La photo est celle de Maurice Chevit (comédien / 1923/2012) et non pas celle de Lazare Iglésis ! ADD : un grand merci de nous l'avoir signalé, et nous avoir envoyé une photo pour cela. Il ne nous a pas été possible d'en trouver une en ligne. Encore merci à vous.
Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z